Un incroyable plan scénographique pour découvrir à quoi ressemblait Lyon en 1550

© Creative Commons

Comme beaucoup d’entre vous, on a toujours rêvé de voyager dans le passé pour voir à quoi ressemblait Lyon et le monde avant les smartphones, les trottinettes électriques et Tinder. Un plan scénographique visible aux Archives nationales à Paris dévoile le visage de Lyon autour des années 1550. Et c’est vraiment très impressionnant.


Accrochez votre ceinture, on embarque pour un voyage de près de 5 siècles dans le passé. Cap sur les années 1550, à l’époque où le Vieux Lyon était le coeur névralgique de la ville, où l’Hôtel-Dieu rayonnait le long des quais du Rhône et où notre jolie cité était entourée de champs et forêts. Dans le cadre de l'exposition "Quand les artistes dessinaient les cartes", actuellement aux Archives nationales à Paris, le plus ancien plan scénographique de Lyon nous dresse un portrait de la capitale des Gaules bien différent de celui qu’on connaît.

De Confluence à la place Bellecour en passant par la colline de Fourvière, ce plan composé de 25 planches, d'une taille de 1,70 mètre sur 2,40 mètres offre un incroyable bond dans le passé. On découvre notamment la place Bellecour garnie d’arbres, de très nombreuses embarcations sur le Rhône et la Saône, le majestueux couvent des Célestins, les églises Saint-Etienne et Sainte-Croix démolies après la Révolution à côté de la cathédrale Saint-Jean et un gigantesque rempart fortifié entourant toute la ville.

Mais ça n’est pas tout : l’Américain Andrey Taylor est parvenu à changer ce plan en carte numérisée sur laquelle il est possible d’en savoir plus sur de nombreux édifices et lieux grâce aux Archives de Lyon. L’occasion de découvrir ton quartier dans les années 1550. Et si la patience n’est pas ton point fort, les Archives de Lyon ont eu la bonne idée d’isoler quelques bâtiments emblématiques sur leur compte Twitter.

Le plan par  (une reproduction est disponible à la vente au prix de 40€ par ici) !

Fin des articles

Paramètres des cookies