Une créatrice de parfum met les odeurs de Lyon en flacons

undefined 22 mai 2017 undefined 02h00

Antoine Lebrun

On aime se promener dans Lyon, admirer ses paysages, ses fleuves, ses ponts…et sentir ses odeurs caractéristiques. Pour rendre hommage à sa ville de coeur, une créatrice de parfum a créer trois odeurs censées représenter Lyon : la praline, la rose et le raison.


S’il existe un sens capable de nous replonger dans un passé aussi lointain que mémorable, c’est bien l’odorat. Une simple effluve suffit à nous remémorer des souvenirs que l’on pensait oubliés à tout jamais. Bien consciente de la force du nez, une passionnée de parfum oeuvrant pour les sociétés Olfaphily & Olfagone, spécialisées dans les souvenirs designs parfumés, s’est lancée dans la création de trois fragrances censées représenter la ville de Lyon. Une idée qu’on applaudit des deux mains !

Fan de parfum et de sa ville de coeur, Hélène Persod a décidé de rendre hommage à ses deux passions en les joignant l’une à l’autre. Après de longues semaines de travail intensif, la chef d’entreprise à créer trois senteurs représentatives du savoir-faire made in Lyon : la praline, la rose et le raisin.

La Tour Rose, le lion et Guignol

D’abord, la praline représente la gastronomie lyonnaise et la grande spécialité de la région : la tarte à la praline. Ensuite, la rose nous rappelle que Lyon est l’une des capitales de cette fleur si romantique. Enfin, le raison rend hommage aux succulents vins originaires de Lyon et de ses alentours. Et toutes ces senteurs viennent tout droit de La Mecque du parfum mondial, Grasse.

Et comme Hélène Persod n’est pas du genre à faire les choses à moitié, elle a décidé de prêter une attention toute particulière au flacon de ses fragrances. Grâce à un alliage de cuir et d’aluminium étudié auprès de designers, la créatrice a envoyé du lourd niveau visuel.

Et pour sublimer le tout, chaque flacon est frappé de l’un des emblèmes de la ville : La Tour Rose, le lion ou encore Guignol. Un vraie bonne idée ! Tiens, c’est pas la fête des mères bientôt ?