C’est officiel, les publicités lumineuses sont désormais interdites la nuit

Le décret est paru ce jeudi 6 octobre : désormais, partout en France, les publicités lumineuses sont interdites entre 1h et 6h du matin. Une mesure (enfin !) prise pour lutter contre la crise énergétique et climatique.

Plus aucune publicité lumineuse la nuit entre 1h et 6h. La mesure, qui existait depuis 2012, ne concernait que les villes de moins de 800 000 habitants ; elle vient ce jeudi 6 octobre d’être agrandie à l’intégralité des villes de France. Enfin une réelle mesure, qui intervient dans le cadre du plan de sobriété énergétique du gouvernement pour lutter contre l'augmentation des prix de l’énergie. Seules exceptions : les aéroports, les gares et les stations de métro.

Sur un an, un écran publicitaire LCD numérique de 2 m2 consomme 2 049 kWh, soit autant qu’un ménage pour s’éclairer et pour son électroménager (source : Ademe). En cas de contrôle, l’amende pourra désormais atteindre 1500 € par publicité. Mais le problème n’est pas entièrement réglé, puisque 50 % des émissions viennent de la fabrication de ces panneaux lumineux. Enfin, les panneaux présents sur les arrêts de bus pourront eux rester allumés lorsque les lignes de Noctiliens circulent… Rien qu’à Paris, ce sont 1 239 arrêts qui pourront rester allumés toute la nuit.

Fin des articles