La Lyonnaise qui avait porté plainte contre la grande roue de la place Bellecour va empocher 12 000 euros

SanderStock

En septembre 2016, une riveraine de la place Bellecour déposait une requête pour se plaindre des clignotements incessants de la grande roue. Cette dernière a finalement remporté son procès contre la ville de Lyon qui devra lui verser la somme des 12 000 €.

Début décembre, nous vous parlions de cette Lyonnaise qui avait porté plainte contre la ville de Lyon en septembre 2016 pour une raison insolite : la pollution lumineuse provoquée par la grande roue de la Place Bellecour. Entendue devant le tribunal administratif de Lyon le 8 décembre (ça ne s’invite pas…), cette dernière a obtenu gain de cause puisque le tribunal administratif a estimé que les nuisances étaient avérées, provoquant ainsi chez la plaignante un préjudice physique et moral. Résultat des courses : la ville a été condamnée à lui verser un petit pactole de 12 000 euros !

Et la lumière fût…

Le jugement rendu par le tribunal, que nos confrères du Progrès ont pu se procurer, est sans appel : « Après avoir pris en compte l’ensemble de ses préjudices personnels, constitués aussi bien des souffrances physiques et morales que des troubles dans ses conditions d’existence, le tribunal a condamné la commune de Lyon à verser à la requérante la somme de 12.000 euros » avant d’ajouter que ces troubles « excédaient ceux qu'un riverain du domaine public doit normalement supporter et étaient, en conséquence, de nature à engager la responsabilité sans faute de la commune ».

Pour prouver sa bonne foi, la plaignante avait fourni des expertises médicales stipulant qu'elle souffrait notamment de troubles du sommeil et de vertiges, en partie dûs à la présence de la grande roue de la place Bellecour sous ses fenêtres.

via GIPHY

Fin des articles