Vidéos : un triple feu d’artifice sauvage a encore enflammé Lyon ce week-end

Un peu plus d’un mois après les multiples feux d’artifice surprises qui avaient embrasé la Presqu’île le 8 décembre, Lyon s’est une nouvelle fois illuminée sous un festival pyrotechnique tiré depuis trois ponts au-dessus de la Saône.

C’est une nouvelle défiance envers les autorités de la ville. À peine plus d’un mois après les feux d’artifice sauvages tirés le 8 décembre dernier, voilà qu’un nouveau festival pyrotechnique inattendu a éclairé la nuit lyonnaise ce samedi 16 janvier. D’imposantes gerbes de lumière rouge étaient visibles depuis au moins trois ponts perchés au-dessus de la Saône. Et cette fois encore, aucune autorisation n’avait été accordée au préalable.

Concernant les organisateurs de ce festival lumineux, deux théories semblent se dégager : la première mène à un groupe de supporters du club marocain de Casablanca, les « Ultra Winners », qui auraient préparé ce feu d’artifice à l’occasion des 15 ans de leur club de coeur. L’autre thèse évoque une nouvelle fois les supporters Ultras de l’OL, à qui les feux d’artifice sauvages du 8 décembre avait déjà été attribués, qui auraient souhaité préparer le célèbre derby contre l’AS Saint-Etienne qui se déroulera le week-end prochain.

Pour rappel, la ville de Lyon avait décidé de porter plainte à la suite du spectacle du 8 décembre. Et il y a donc fort à parier qu’il en soit de même cette fois…

Fin des articles