Coup de gueule : pourquoi alerte-t-on sur le nombre de cas de Covid alors qu’on est (presque) tous vaccinés ?

legna69

Ça faisait longtemps non ? Voilà près d’un an que nous n’avions pas poussé une petite gueulante comme on les aime. Et comme tout bon Français qui se respecte, cette (trop longue) période sans se plaindre nous a semblé durer une éternité…

Pourtant, on vous assure qu’on a essayé de se retenir, de se dire qu’on finirait bien par entendre un pseudo-expert invité sur un plateau télé le dire… Mais non, toujours rien. C’est pourquoi on craque aujourd’hui pour poser LA vraie question qui ne vient pas : pourquoi nous alerte-t-on encore sur le nombre de nouveaux cas de Covid (en faisant de nouveau planer la menace d’un énième confinement) alors que 80% de la population est vaccinée et qu’on sait que le vaccin protège des formes graves mais pas du virus en lui-même ?

Car oui, le Covid circule, toujours autant voire plus qu’au premier jour. C’est usant, c’est fatigant, c’est interminable…mais est-ce vraiment grave ? On nous a promis que la vie reprendrait pour de bon une fois les Français vaccinés et maintenant que la majorité l’est, on nous reparle de taux d’incidence et des 20 000 nouveaux cas recensés en France lors des dernières 24h (chiffres datés du mardi 16 novembre). Mais combien sont hospitalisés ? Combien développent des formes graves ?

Explosion de nouveaux cas, et alors ?

Le souci principal, c’est qu’on parle de nouveaux cas là où on parlait de personnes hospitalisées il y a quelques mois. La différence est pourtant énorme. Si la situation sanitaire se dégrade effectivement, et c’est indéniable, la pression hospitalière n’a absolument plus rien à voir avec celle du passé. Et c’est finalement là la seule chose qui compte vraiment : s’assurer que des lits restent disponibles pour que les malades graves puissent être pris en charge. C’est pour l’instant encore largement le cas, et il n’est pas dit que cette même pression hospitalière ne s’accentuera dans les prochains jours, faisant de cet article un ramassis d’erreurs mais se posera alors la question de l’efficacité réelle du vaccin.

À l’heure actuelle, 9 patients hospitalisés sur 10 en raison du Covid ne sont pas vaccinés. La « logique » est respectée si l’on puit dire mais alors pourquoi menace-t-on encore la liberté de toute la population ? Quelle est l’importance du nombre de nouveaux cas si l’on sait qu’aucun d’ente-eux ne se transformera en forme grave et que les malades seront de nouveau sur pieds après quelques jours ? Nous devrions seulement évoquer le nombre d’hospitalisations dues au Covid, là est le véritable baromètre de l’épidémie. Si le Covid devient « inoffensif » dès lors qu’on est vacciné, pourquoi craint-on autant la 5e vague à venir ? Chaque année, des épidémies d’autres maladies non-mortelles se répandent sans que des décisions drastiques ne soient prises.

Et ce n’est pas être conspirationniste que de se poser ces questions. Juste du bon sens et une volonté de comprendre le pourquoi du comment…

via GIPHY

Fin des articles