Des associations veulent mettre fin aux balades à poney au parc de la Tête d’Or

Naphat_Jorjee

Plusieurs associations de défense animale militent pour stopper les balades à poney très populaire depuis de nombreuses années sein du parc de la Tête d’Or. Selon elles, cette pratique est « contraire à la condition animale ».

Les animaux ne sont vraiment plus en odeur de sainteté au parc de la Tête d’Or de Lyon. Après la mort du lion et le départ des crocodiles, une autre espèce animale vivant au sein du parc lyonnais se retrouve ciblée par les associations de défense animale. D'après nos confrères d'Actu Lyon, plusieurs d’entre-elles se sont liguées pour demander l’arrêt des balades à poney, jugées « contraires à la condition animale ».

Tout a commencé le 31 août dernier lorsque plusieurs associations et collectifs de défense animale ont décider de signer conjointement une lettre envoyée à la Ville de Lyon. À l’intérieur, on pouvait y lire une demande claire et explicite : mettre fin aux balades à poney dans le parc lyonnais à compter du 31 décembre 2022, date de fin de la convention liant le parc et la ville depuis 2016.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Naw’s? (@nawal.ruiz)

« On apprend aux enfants qu’ils peuvent faire une balade à poney comme si c’était un tour de manège, se désole Amandine Sanvisens de l’association Paris Animaux Zoopolis (PAZ), à l’initiative de cette mobilisation. Ce n’est pas acceptable et cela doit cesser » (propos relayés par Actu Lyon).

Fin des articles