Alléluia : les trottinettes électriques sont désormais interdites sur les trottoirs de Lyon

Après plusieurs mois de vide juridique, la législation commence à se dessiner autour des trottinettes électriques. La ville de Lyon a annoncé mercredi avoir signé un arrêté interdisant l’utilisation de trottinettes électriques sur les trottoirs. Un délit désormais passible d’une amende de 38 €.


On va (enfin) pouvoir marcher tranquillement sur les trottoirs sans risquer de se faire exploser par une trottinettes. Ce mercredi, la ville de Lyon a décidé de serrer la vis juridique autour de l’exploitation des trottinettes électriques qui ont envahi la ville. Désormais, il est strictement interdit de circuler sur les trottoirs et sur les Berges de Saône sous peine de devoir se soumettre à une amende de 38 €.

Voici un extrait du communiqué rédigé par la ville : « Les engins de déplacement personnels motorisés tels que les trottinettes électriques sont de plus en plus présents dans les rues et l’espace public. Ces nouvelles formes de mobilité qui représentent des alternatives intéressantes à la voiture individuelle sont pourtant la source de nombreux conflits d’usage, principalement avec les piétons. Dans l’attente du futur décret annoncé par le gouvernement en septembre, Gérard Collomb a donc fait le choix de réglementer la circulation et le stationnement de ces engins ».

Le stationnement sur les trottoirs également réglementé

Une vraie bonne nouvelle tant l’anarchie, qui règne déjà sur les routes, avait tendance à s’étendre sur les trottoirs, mettant ainsi la sécurité et la tranquillité des piétons en péril. Et les trottinettes littéralement jetées qui empêchent le passage ? Là encore, la mairie a réagi en acceptant le stationnement des bolides sur les trottoirs à condition qu’il ne constitue pas une gêne aux piétons, aux personnes à mobilité réduite, ainsi qu’à l’activité des commerces ou des marchands forains.

Fin des articles