Himalayan Made, la start-up lyonnaise qui fabrique des sacs en chanvre éthiques et solidaires

© Himalayan Made

Deux jeunes lyonnais se lancent le défi de démocratiser le chanvre (Canabis Sativia) dans l’univers textile. Une plante aux milles vertus mal comprise & souffrant de l’image narcotique de son proche cousin. Leur campagne de crowdfunding est en cours sur KissKissBankBank jusqu’au 8 mai.


Bien loin de l’idée qu’on s’en fait, le chanvre dispose d’incroyables vertus écologiques. En plus de ne pas avoir besoin de système d’irrigation pour sa culture, la plante se cultive sans pesticide. Si l'on remonte le temps jusqu’aux années 1840, la France en cultivait plus de 176 000 hectares ! Un chiffre faramineux qui s’explique par la polyvalence du chanvre : de l’alimentation (avec ses graines riches en protéines et omégas) à l’isolation en passant à la création de bio-carburant et de plastiques biodégradables. Mais durant les années 1930, les lobbyistes commencent à se servir de l’arrivé du cannabis en haute teneur en THC pour ternir l’image du chanvre. La culture chute pour atteindre 3 400 hectares. Aujourd'hui, les choses changent peu à peu : la France était en 2016 leader européen de la culture du chanvre avec 14 000 hectares.

Au cours d’un voyage de 50 jours au Népal, le jeune couple formé par Joséphine et Lucas s’est affairé à la préparation de leur toute première collection de sacs et accessoires à base de fibres de chanvre intitulée Himalayan Made. Dans leurs démarches éthiques, ils collaborent avec une entreprise labélisée commerce équitable, Local Women Handicraft, qui aide les femmes défavorisée au Népal. 

Une véritable alternative au coton dans le monde du textile

Le vrai leitmotiv d’Himalayan Made est avant tout de montrer que des alternatives au coton existent dans l’univers textile, le tout dans un environnement de travail exemplaire. Pour ce faire, le couple s’est épaulé d’un partenaire local qui utilise des méthodes ancestrales et refuse toutes formes de teintures chimiques : Kakani Himalayan Natural Dye. Pour colorer les créations, la société utilise des ressources récoltées dans la forêt de Kakani telles que la rhubarbe sauvage, le curcumin ou encore la grenade.

En parallèle, la marque Himalayan Made a décidé de parrainer l’association Himali : pour chaque sac vendu, 1 euro est reversé directement à l’association qui vient en aide aux enfants démunis du Népal en les accompagnant pendant toute leur enfance. Pourquoi le Népal d’ailleurs ? « Car il est le fruit de nombreuses rencontres qui ont menées à la réalisation de ce projet, nous confient les deux entrepreneurs. Des personnes aux valeurs communes souhaitant agir à la fois pour le bien des Hommes et de la planète. De plus, le chanvre au Népal est abondant et son utilisation est ancestrale ».

Le transport, un point faible à relativiser

Un vrai beau projet qui a tout de même un léger point faible : le transport. Pour l’heure, Himalayan Made est contrait d’utiliser l’acheminement aérien pour rapatrier la marchandise. Mais la marque réfléchit à une solution, notamment celle menant au train qui par la Chine. Pour combler cette ombre au tableau, le couple réduit au maximum l’empreinte écologique de la société en proposant des services tels que le recyclage de sacs de riz du Népal pour la création de housse anti-pluie pour les sacs, la livraison à vélo gratuite dans la journée pour les Lyonnais ou encore la distribution de stop pub gratuits pour tous les clients, permettant de réduire la consommation de papier de 30 à 40 kg par an et par foyer.

Pour mener à bien ce projet, Himalayan Made a lancé une campagne de crowdfunding qui court jusqu’au 8 mai prochain sur la plate-forme KissKissBankBank. Un coup de pouce est évidemment le bienvenu pour soutenir cette jolie démarche lyonnaise qui propose d’ores et déjà de précommander des sacs et accessoires à des tarifs avantageux. Des produits qui seront livrés à partir de juin…et en vélo bien sûr !


La campagne de crowdfunding par ici
Site web

Fin des articles