Bonne nouvelle : les prix de l'immobilier en forte baisse à Lyon

muratart

Enfin ! Après une hausse sans répit pendant des lustres, les prix de l’immobilier ont enfin reculé en 2022 par rapport à 2021. Si l’ont tient compte de l’inflation, on constate que le marché de l’immobilier a même baissé de 7,4% à Lyon.

Le marché de l’immobilier serait-il en train de se retourner à Lyon ? Avec le contexte actuel miné par la hausse des taux d’intérêt et l’inflation record, les prix de l’immobilier sont à la baisse dans la capitale des Gaules. Dans son dernier bilan de l’immobilier, la FNAIM (le syndicat des professionnels de l’immobilier) confirme cette tendance baissière dans le centre de Lyon alors que les prix augmentent encore dans le département du Rhône.

En un an, les prix des appartements ont diminué de 1,6% à Lyon (4 975€/m2) soit une baisse équivalente à celle d’autres grandes villes comme Paris et Bordeaux. Mais si l’on tient compte de l’inflation, cette baisse atteint 7,4% à Lyon, un chiffre plus vu depuis belle lurette qui indique que la tendance « baissière est enclenchée » comme le confirme la FNAIM.

Une baisse historique de 7,4%

On constate aussi une baisse des ventes de logements anciens sur les 12 derniers mois dans le Rhône avec 27 651 transactions contre 29 339 en 2021 (-7,8%). Malgré la chute des prix, le 6e arrondissement reste le plus cher de la ville avec un prix au m2 estimé à 6 002 €. Viennent ensuite le 2e (5 832€/m2), le 1er (5 691€/m2), le 4e (5 497€/m2), le 3e (5 095€/m2), le 7e (4 920€/m2), le 5e (4 433€/m2), le 9e (4 242€/m2) et le 8e (4 232€/m2).

En revanche, le département du Rhône repart lui à la hausse avec une augmentation de +1% par rapport à l’an passé pour les appartements (3 933€/m2) et de +5,5% pour les maisons (3 929€/m2). Sur les 10 dernières années, la hausse grimpe à +32,2% et à 6,6% sur 5 ans.


Source : Le Figaro

Fin des articles