Deux nouveaux restaurants lyonnais décrochent une étoile au Guide Michelin

Miraflores

Le Guide Michelin 2021 a rendu son verdict. Deux adresses lyonnaises se voient honorer d’une étoile.

L’édition 2021 du célèbre Guide Michelin vient d’être dévoilée ce lundi midi. Et après avoir fait polémique l’an dernier avec la rétrogradation du restaurant Bocuse de Collonges-au-Mont-d’Or, c’est une édition plus conventionnelle que le Guide a sorti cette année. Désormais, la France compte 638 tables étoilées, dont 57 nouvelles (contre 63 en 2020). Parmi les faits marquants de cette année, on note les 3 étoiles décrochées par Alexandre Mazzia pour son restaurant à Marseille et différentes rétrogradations (notamment pour deux adresses parisiennes du chef Joël Robuchon qui passent de 2 à 1 étoile).

Et notre chère capitale de la gastronomie dans tout ça ? Eh bien il y a du nouveau à Lyon, puisque deux nouveaux restaurants décrochent l’étoile : Rustique (Lyon 2e) et le Miraflores (Lyon 6e) qui récupère son étoile perdu l’an dernier. Le Guide évoque « des assiettes, précises et lisibles, qui donnent à voir les produits dans leur simplicité, avec toujours une importance accordée au végétal et une démarche locavore poussée » pour la cuisine du chef Maxime Laurenson chez Rustique. Du côté du Miraflores, le Michelin souligne des « saveurs percutantes », les « jeux sur les textures » et « une cuisine intelligente et poétique ».

@michelinguide????

Publiée par Restaurant Rustique sur Lundi 18 janvier 2021

Neuf nouveaux restaurants étoilés dans la région

Dans le même temps, le célèbre chef Christian Têtedoie du restaurant éponyme a décroche une étoile verte qui vient récompenser sa cuisine responsable. Outre les deux adresses lyonnaises, 7 autres restaurants décrochent une étoile dans la région Auvergne-Rhône-Alpes : La Table de la Mainaz (Gex, Ain), L’Auberge du Pont (Pont-du-Château, Allier), Restaurant Vincent Favre Félix (Annecy, Haute-Savoie), Le Domaine du Colombier (Malataverne, Drôme), Le Fantin-Latour (Grenoble, Isère), L’Auberge du Cep (Fleurie, Rhône), La Rotonde des Trésoms (Annecy, Haute-Savoie) et Le Panoramic (Tignes, Savoie).

À noter également qu’aucune rétrogradation ou perte de distinction n’est à déplorer à Lyon cette année.

Fin des articles