Superspectives, le nouveau festival musical avec la plus belle vue de Lyon

© Superspectives

Du nouveau dans le paysage culturel de Lyon…et pas des moindres. À partir de ce jeudi 20 juin, le festival Superspectives débarque dans le jardin de la Maison de Lorette, un spot secret et chargé d’histoire sur la colline de Fourvière. Au programme : musique contemporaine au sens large, bar éphémère et vue dingue sur la ville.


Are you ready pour un festival sensoriel inédit ? À compter de ce jeudi, le festival Superspectives déploie ses ailes pour trois semaines de festivités musicales dans un lieu absolument incroyable de notre jolie ville : La Maison de Lorette. Construite en 1520 au coeur de la montée Saint Barthélémy (au pied des jardins du Rosaire), la Maison de Lorette est devenue en 1832 la propriété de Pauline Jaricot, une femme qui a joué un rôle clé dans l’essor du mouvement missionnaire au XIXème siècle et à l’origine d’oeuvres spirituelles considérables.

C’est dans ce cadre idyllique et pourvu d’un sublime jardin garni de jolies roses que le festival Superspectives s’apprête à lever le rideau sur ses concerts en plein air, à l’ombre d’un arbre. L’objectif : promouvoir la culture contemporaine auprès de tous les publics en rendant ses lettres de noblesse à la musique contemporaine, celle qui, étymologiquement, joue sa définition dans un rapport au temps présent. Du jazz au classique en passant par l’électro, Superspectives propose un voyage acoustique de notre temps.

Concerts en plein air, bar éphémère et vue extraordinaire

Niveau programmation, Superspectives fait dans l’éclectisme avec une pléiade d’artistes de renommée internationale et de collectifs plus locaux qui se relaieront face à cette vue divine. Pêle-mêle : le pianiste virtuose Frederic Rzewski, le compositeur Philip Glass, le quartet Oko Oko & Luiza Kitar, une carte blanche électro aux copains de MX, la pianiste Jodyline Gallavardin qui revisitera les plus grands classiques de Gershwin, Bernstein et John Cage et même un ciné-concert du Procès de Jeanne d’Arc dont la musique sera interprétée en direct.

Après quatre semaines de régalade, le festival s’achèvera le 14 juillet par un DJ set sous l’explosion de lumière des feux d’artifices tirés depuis Fourvière, juste au-dessus de nos têtes. Pendant toute la durée du festival, un bar éphémère assurera un service du jeudi au dimanche à partir de 15h. Il sera donc possible de goûter à la jolie carte du lieu et ce même sans billet pour le festival Superspectives. Au menu : des boissons fraîches, des vins natures à la tireuse et un brunch le dimanche. Un rendez-vous garanti sans fausse note.


Superspectives @ Maison de Lorette
42 montée Saint-Barthélémy - Lyon 5e
Du 20 juin au 14 juillet
Infos et réservations par ici

Fin des articles