Le Jardin Perché, le nouveau paradis vert de Caluire, a enfin ouvert

© Camille Simonet

En « gestation » depuis deux ans, le jardin-potager urbain a ouvert ses portes ce mercredi sur le toit du Auchan de Caluire. Une initiative écolo et fun qui donne envie d’avoir la main verte.

Belles tomates rouges, poivrons en forme de piment, fleurs comestibles et quelques 8 500 plantes habillent désormais le dernier étage du parking ouvert du Auchan de Caluire et donnent le ton : un véritable jardin urbain est en train de mûrir à deux pas de Lyon.

À tous les lyonnais qui ont habité Paris, ou qui y ont simplement fait un tour approfondi (ça on accepte), vous avez déjà peut-être aperçu, de loin, l’immense potager urbain qui occupe le toit des Galeries Lafayette. Le Jardin Perché de Caluire a été développé par la même start-up, Sous les Fraises, en partenariat avec Auchan.

Les plantes sont cultivées dans des sortes de membranes novatrices en hors-sol et se nourrissent de compost et d’eau. Cette dernière est automatiquement récupérée, recyclée et réutilisée. Toujours dans une optique écolo’. La diff’ qui rend ce nouveau lieu vert si unique ? Il est complétement ouvert et dédié au public.

Ruches connectées et ateliers de jardinage

Eddy Bougaci, fondateur du Jardin Perché, voulait que son projet soit « dans l’ère du temps », et son bébé est bien plus qu’un banal potager classique où monsieur tout-le-monde fait pousser sa roquette en dehors de la Presque-Île. Au fond actuel du parking – puisque que le jardin va s’agrandir dans le futur – se trouvent des ruches connectées dont les habitantes polonisent les plantes du potager. Il est possible de suivre leur routine et de savoir quand récolter le miel lors d’ateliers d’apiculture organisés.

Les bâches de culture créent de véritables alcôves végétales délicieusement ombragées, parfaites pour le chill avec des petites tables et chaises. On peut même y travailler paisiblement, cachés du paysage urbain. Autant vous dire que ma propre tentative d’évasion verdurée sous forme de pauvre cactus jaunit dans ma cuisine fait franchement tâche à côté.

D'ailleurs, le Jardin Perché a pour but également de vous apprendre à prendre soin des plantes qui rendent votre quotidien plus respirable, grâce à des ateliers de jardinage, et même des visites guidées de cet endroit avec le jardinier-guide Mike. Le lieu est également privatisable pour des séminaires, afterworks, etc.

Plus qu’un simple potager, il se veut être un « lieu de vie », qui sera animé à l’avenir par de nombreux événements divers et variés comme des séances de cinéma en plein air, des cours de zumba, de yoga gratuits, mis en place par des associations, ou même des concerts dont le prochain en date sera le vendredi 31. Cette vie, il est possible de la suivre en payant le droit d’entrée à vie du jardin au prix e-xor-bi-tant de…3 €.

Circuits courtissimes

On sait bien la question qui vous trotte dans la tête :« Elles ont l’air bien belles et bonnes les tomates du jardin, mais est-ce qu’on peut les manger ? » La réponse est : oui, évidemment, et c’est là que le concept devient gustativement très stylé.

Ce trou de verdure en hauteur abrite un bar-restaurant qui sert les fruits, légumes et plantes venus directement du jardin sous forme de salade de fruits, tisanes, etc. Actuellement le lieu n’est pas complètement auto-suffisant mais il complète les mets proposés avec des produits locaux.

Ouvert jusqu’à fin octobre, le jardin perché propose ses ateliers et visites guidées à moitié prix - 5 € au lieu de 10 € - jusqu’à la fin du mois d’août. Actuellement, Sous les Fraises compte 13 sites de potagers urbains dans toute la France et Eddy nous a confié, que des projets verts se dessinaient déjà à Lyon même.

En attendant, on encourage vivement le plus grand monde à ramener sa fraise histoire de pourquoi pas en manger, et de profiter de la fin de l’été en presque-campagne.

Le Jardin Perché
Mercredi-Vendredi 11h-20h, Samedi 11h-22h
10 Chemin Petit - Caluire-et-Cuire
Plus d'infos ici