Denis Brogniart accusé de harcèlement par des journalistes

undefined 27 janvier 2023 undefined 15h57

Auriane Camus

C’est l’un des animateurs télé préférés des Français, pourtant, il ne semble pas être aussi apprécié en privé par ses collaborateurs. Ce vendredi 27 janvier, une enquête du magazine Voici révèle les témoignages de plusieurs anciennes collaboratrices de Denis Brogniart à TF1, dont les journalistes de sport Charlotte Namura et Anne-Laure Bonnet. Elles accusent le présentateur de Koh-Lanta de harcèlement à leur encontre.


Des propos injurieux à l’encontre de journalistes

Si elle est plusieurs fois intervenue comme chroniqueuse dans l’émission Le Mag présentée par Denis Brogniart, la journaliste sportive Charlotte Namura dénonce les propos injurieux du présentateur pendant une coupure pub : « Une merde, tout juste bonne à sourire », aurait-il lancé à l’encontre de la jeune femme, en juin 2018. Une scène qui l’aurait fait se sentir « insultée et humiliée ».

L’ex-journaliste de TF1 avait déjà fait référence à cette scène en 2021, dans le documentaire de Marie Portolano et Guillaume Priou Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste, sans pour autant nommer l'animateur. Elle dévoile le nom de Denis Brogniart pour la première fois dans son interview au magazine Voici.


Un comportement toxique et colérique

Charlotte Namura n’est à priori pas la seule à dénoncer des faits supposés de harcèlement de la part du présentateur de TF1. La journaliste Anne-Laure Bonnet, ainsi que Marion Jollès Grosjean, ancienne animatrice d’Automoto, se sont également exprimées à ce sujet, parfois sur des faits plus graves.

La première a partagé l’antenne avec Denis Brogniart, dans l'émission F1 à la Une, en 2008. Elle décrit un comportement toxique de la part du présentateur : « Humainement, c'est très difficile. Il ne supporte pas la co-présentation et pique des colères folles avec ses subordonnés, raconte-t-elle. C'est l'achétype même de la personne faible avec les puissants et puissante avec les faibles. ».

De son côté, Marion Jollès Grosjean aurait confié à des collègues avoir vécu « le pire souvenir de sa carrière » en travaillant avec Denis Brogniart.

Contacté par le magazine, l'animateur a reconnu son comportement colérique et souhaité présenter ses excuses : « Je suis très engagé, perfectionniste et à l'occasion de deux directs sur TF1, où la pression est très intense, j'ai eu des mots qui ont dépassé ma pensée, des propos qui ont heurté certaines personnes et je le regrette. Rien ne justifie mon comportement, qui faisait suite à certaines difficultés. Ces faits isolés ne rendent pas compte des relations privilégiées basées sur le respect et la bienveillance que j'entretiens avec les équipes techniques et rédactionnelles des programmes auxquels je participe depuis trente ans. Je tiens à présenter mes excuses à celles et ceux que j'ai pu blesser. ».

Des rélévations qui risquent de décevoir les nombreux fans du présentateur TV.