Et si on passait à la photo écolo?

  • Alice G
  • Lifestyle
  • Publié le 7 Mai 2021 à 10h40
Caroline Coo

Parce que notre société a de plus en plus soif de news green, on a découvert une toute nouvelle façon de faire de la photo sans bousiller la planète ! Malgré les idées reçues, faire des photos n'est pas si inoffensif qu'on le pense... Là vous vous dites que c'est "super bobo parisien qui n'a pas d'autres problèmes dans sa vie" que de s'interresser à ça, mais que diriez-vous si vos magazines de mode préférés respectaient au passage l'environnement ? Ça serait pas mal non ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Caroline Coo (@carolinecoo)

Entre fast fashion et emprunte carbone des shootings, faire de la photo de mode peut vite virer au désastre écologique. Pourtant, avec quelques gestes simples, il est possible de réaliser d'incroyables photos qui n'ont rien à envier à des shootings réalisés à l'autre bout du monde. Pour mieux comprendre le concept, nous avons demandé à Caroline Coo, photoraphe éco-responsable d'éclairer nos lanternes. Rencontre. 

La photo éco-responsable, qu'est-ce que c'est ? 

C'est tout nouveau ! Comme son nom l'indique, ça consiste à faire des photos en respectant la planète au maximum, à chaque étape du processus. L'idée principale est de travailler avec des artisans français, des créateurs locaux et des matières naturelles. En gros ciao le cuir italien, sayonara le made in japan et on oublie le polyester. 

Ça veut aussi dire des mannequins, des coiffeurs, stylistes, maquilleurs et toute la team locale ! Une véritable révolution pour Caroline Coo, ancienne mannequin. Maintenant qu'elle est passée de l'autre côté de l'objectif, elle veut changer les choses : "Il faut mettre fin à cette recherche « d’exotisme » injustifié. A Paris, les mannequins parisiens ne décrochent aucun contrat, c’est dommage..."  

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Caroline Coo (@carolinecoo)

Mais ça ne s'arrête pas là, le but est d'aller jusqu'au bout des choses. Par exemple, on peut shooter dans des lieux insolites sans pour autant se taper 10 000 bornes. Caroline nous confie ses petits spots préférés "Les plages du Nord nous offrent des étendues de sable à couper le souffle, idéales pour des photos en extérieur, et le parking du Printemps laisse apparaître une vue panoramique digne de New York !  Il suffit de creuser un peu pour dénicher des petites pépites !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Caroline Coo (@carolinecoo)

Vers un avenir meilleur 

On peut même aller plus loin dans la démarche. Pour une photo de mode 100% green, pas besoin de viser la lune. Pour ça, il faudrait utiliser du maquillage végane, limiter les envois de mails inutiles (un mail équivaut à 5 grammes de Co2 alors on se calme), faire des efforts sur les transports, sur les repas de l'équipe (pas trop de plastique à usage unique) etc... 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Caroline Coo (@carolinecoo)

On vous laisse juger du rendu par vous même, mais nous, on ADORE! 

Fin des articles