10 méthodes pour retrouver quelqu’un sur les réseaux

Vous êtes dans une soirée, et vous croisez une personne qui plante une flèche dans votre cœur. Malheureusement, vous ne la connaissez pas… jusqu’à ce que vous meniez votre enquête du moins.

Aujourd’hui, nous mettons fin à un tabou. Oui, stalker c’est mal. Mais l’amour, les coups de foudre amicaux, on en parle ? Comment faire quand vous êtes tombé sous le charme d’un tiers, mais que vous n’avez pas obtenu son 06 (ou 07, voire 01, pour ne renier personne).

D’ailleurs, n’employons pas le terme de "stalkage", mais davantage celui de "recherches". Oui, nous parlons de ces moments privilégiés pendant lesquels toi et ton/ta meilleur(e) pote tentez de mettre la main sur une cible sur les réseaux. La démarche n’est pas malsaine, loin de là. C’est juste histoire de montrer le visage de votre nouveau crush à votre bff, ou d’entamer une discussion avec un semblable avec qui vous aviez vivement conversé en soirée.

Du coup, on partage avec vous 10 conseils-clefs pour (re)nouer le lien avec les personnes que vous souhaitez.


1. Cibler une personne que vous avez en commun dans votre entourage

Pendant la soirée où vous l’avez croisé(e), vous avez repéré qu’il/elle était ami(e) avec une personne-clef. Ainsi, vous passerez par cette voie pour mettre le nez dans ses amis, ses photos ou commentaires, histoire de voir si l’inconnu(e) n’est pas passé(e) par là. Creepy, mais en même temps, c’est posé là… donc pourquoi pas ? #innocence


2. Se remémorer un sujet de conversation évoqué

Si vous avez tapé la discut’ avec, remémorez-vous un point d’ancrage qui fera office de brèche pour le/la retrouver. Un exemple purement hasardeux : s’il s’est dit lecteur du Bonbon, vous pourrez passer une tête parmi nos followers. C’est pour nous, c’est cadeau.


3. Faire appel à LinkedIn

Vous avez très peu de données à votre disposition, mais vous vous souvenez de ce qu’il fait dans la vie. Parfait, puisqu’il vous suffira de jeter un coup d’œil aux affiliés à l’entreprise sur LinkedIn pour éventuellement trouver la personne qu’il vous faut.


4. Poser les bonnes questions au bon moment

Cette fois-ci, on se positionne à partir de l’instant où vous parlez avec la target. Dans le cas où vous ne trouvez pas le courage de lui demander en face-to-face quel est son compte Insta, prenez le soin de lui poser les bonnes questions pour éventuellement l’ajouter plus tard. Après, il ne faut pas que ça soit flagrant en mode « c’est quoi ton nom de famille par curiosité ? ». Subtilité on vous dit, subtilité…


5. Brasser dans les photos de la soirée en question

Si plusieurs photos de l’événement ont été publiées sur les réseaux, croisez les doigts pour qu’il/elle ait été identifié(e) sur l’une d’entre elles ou l’ait commenté. Ainsi, l’enquête sera facile…


6. Créer un faux compte

Bon, là on s’adresse aux plus gros déters de la Terre. Vous avez enfin trouvé son compte, mais ma foi, il est en privé… Et comme vous êtes secrètement atteint, mais pas confiant, qu’est-ce que vous faites : vous créez un faux compte.


7. Pensez à des surnoms plausibles qu’il/elle pourrait adopter

Les grands experts en enquêtes sur réseaux savent qu’aujourd’hui les plus ingénieux ont tendance à ne pas mettre leur véritable nom sur leurs divers comptes. Il est souvent question d’un surnom qui lui colle à la peau. Du coup, vous n’aurez plus qu’à le trouver : good luck !


8. Copiner avec des personnes de sa team

Vous ne le connaissez pas lui/elle, mais vous êtes plus ou moins proche de personnes de son entourage. Il sera alors bon de sympathiser davantage avec eux, et de collecter les infos nécessaires pour vous mener à vos fins.


9. Prêter attention à où il habite

Dis comme ça, on pourrait facilement être arrêté par la police. Mais disons juste que si vous ciblez où il vit, vous pourrez peut-être choper le lycée qu’il a fréquenté ou autres infos qui vous permettront de trouver le chemin vers la victoire


10. Et s’il n’a pas de réseaux… ? On assume !

En effet, si il ou elle n’a pas de compte sur les réseaux, il faudra tout simplement porter vos cojones ou vos ovaires. Soit vous lui demandez directement, soit vous posez la question franchement à un de ses potes.


En attendant, faites gaffe à ce que vous mettez sur l’Internet mes amis. Sur ce paradoxe, je m’en vais…

Fin des articles