Bientôt une pilule pour tomber amoureux ?

undefined 28 juin 2022 undefined 21h30

Robert de la Chapelle

L’amour dure 3 ans. C’est bien connu, c’est Frédéric Beigbeder qui l’a dit, et malgré le fait qu’il ne faille pas trop l’écouter, beaucoup y croient – et beaucoup l’ont vécu. Et si on vous disait qu’il pourrait y avoir une solution pour pallier à ce problème : une nouvelle pilule qui gèrerait les sentiments amoureux. C’est l’université d’Oxford qui l’a annoncé, pour une commercialisation d’ici 3 à 5 ans.

Alors comment ça fonctionnerait ? Il suffirait de jouer sur les hormones que notre corps produit et qui sont en lien étroit avec nos sentiments. Comme la dopamine, la sérotonine, l’endorphine et l’ocytocine – tant de petites molécules avec lesquelles vous avez l’habitude de jouer en soirée, mais avec un tout autre genre de pilules. Pour l’instant, ladite pilule n’en est qu’à son développement, mais les chercheurs sont confiants. Et ça tombe bien, parce que j’ai un crush à qui je ne plais pas du tout.