100 ballons d'amour multicolores fleurissent dans Bordeaux !

Les 750 jolis mots d'amour distribués dans les boîte aux lettres bordelaises n'avaient laissé personne indifférent. Un petit cœur d'un côté, un mot de l'autre. Cette fois, ce sont 100 ballons  de toutes les couleurs qui apparaisseront d'ici peu sur le mobilier urbain de la place Pey-Berland. Une initiative bienveillante, vitaminée et délicate d'une donneuse d'amour dont l'identité restera à nouveau secrète. 

"Elle me dit des mots d'amour, des mots de tous les jours, et ça me fait quelque chose" ! Il y a quelques semaines, les bordelais découvraient avec stupeur de jolies cartes d'amour dans leurs boîtes aux lettres. 

"Tu es le monde et rien ne doit t’arrêter", "Poursuis tes rêves", "Crois tu en toi"?, "Crois tu en l’Humanité" ?, "J’espère que tu vas bien, que tu te plais dans ta vie",  "Sois heureux(se)" ou encore "Laisse l’amour t’emporter". Des mots doux positifs, encourageants et désintéressés. L'objectif de son expéditrice : "J’essaye à ma manière de recréer un lien qui est assez épistolaire, qui nous sort du virtuel". En se faisant, la jeune femme de 24 ans souhaite lutter contre un monde qu'elle juge trop individualiste et espère rendre les gens moins sceptiques à la gentillesse de l’inconnu.

Un acte de gentillesse totalement gratuit

Le mode opératoire de la jeune femme était déjà bien rodé. Le soir, entre 00h et 01h, elle arpentait les rues Bordelaises (et plus si affinités) sans se faire remarquer, billets d'amour à la main. "J’en ai mis 200 à Pey Berland, 50 à Saint-Michel, 100 à Victoire, 120 à Saint-Pierre, 100 à Mériadeck, 100 à Sainte-Croix, 50 à Saint-André, et une vingtaine à Léognan", précise-t-elle.

A la question qui êtes-vous, la jeune femme que nous rebaptiserons Lola répond : "Je suis un peu tout le monde à la fois. Je dis ça sans aucune prétention. Je me dis juste que tout le monde peut faire ce que je fais. L’anonymat est très important pour moi". Tout ce que nous savons d'elle, c'est son âge et sa résidence à Léognan. Présente sur les réseaux sociaux sous le nom de Humanité Bordeaux, son compte Instagram fidélise déjà 1 200 abonnés.

Voir cette publication sur Instagram

♥️ #humanitebordeaux #humanité #humanite #bordeaux #bordeauxmaville #bordeauxcity #bordeauxmetropole #bordeauxfrance #motsdamour #motsdoux

Une publication partagée par Humanité Bordelaise (@humanitebordeaux) le

Des love-baloons en ville par centaine ! 

Mais l'aventure ne s'arrête pas là. Forte de son succès, et du retour positif des habitants, Lola a décidé de mettre la barre encore plus haute. Dès vendredi, pour fêter le début des vacances de Noël, la jeune femme accrochera une centaine de ballons multicolores sur la place Pey-Berland contre des bancs, autour des poteaux ...

La place de la Mairie a été volontairement choisie par Lola qu'elle considère comme l'épicentre de bordeaux. Il s'agira de ballons biodégradables, attachés au mobilier urbain via un bout de ficelle. Chacun sera accompagné d'un mot d'amour. Parmi eux, Lola nous cite : « Bonnes fêtes à toi et à ta famille », « La fin de l’année approche, quels sont tes vœux? », « Je t’aime car tu es comme moi, une infime poussière d’étoile. », « Accroches toi à tes rêves il n’est jamais trop tard ». 

"Pour moi cela représente une explosion d’amour. Je ne veux pas que les gens oublient l’importance de la bienveillance et de l’entraide. Soutenons nous, arrêtons de nous faire envahir par des mauvaises ondes. Le positif attire le positif" conclut la jeune femme.

Fin des articles