Ces villes où le masque est obligatoire en extérieur

Pour prévenir une éventuelle seconde vague, certaines villes prennent des précautions…


Depuis mercredi, certaines villes touristiques du littoral, à l’instar de La Rochelle, connaissent des règles bien précises quant au port du masque.
En plein air, dans les quartiers fréquentés, les habitants sont contraints d'en porter un.

Jean-François Fountaine, maire (DVG) de La Rochelle, a pris un arrêté municipal obligeant « le port d’un dispositif de protection nasale et buccale » pour les plus de 11 ans aux alentours des commerces et des zones de tourisme du centre-ville.

« Afin de prévenir un potentiel rebond de l'épidémie en période d'affluence touristique, il est nécessaire de maintenir la vigilance, d'inciter à la prudence et de prendre les décisions favorables à la santé des habitants », explique la municipalité. Si la mesure n’est pas respectée, « des sanctions pourront être appliquées dès le début d'août ».


Des variations selon les villes

Selon les villes, les règles varient. Antoine Parra, maire (SE) d’Argelès-sur-Mer, a rendu mardi le masque obligatoire dans les allées piétonnes du centre-plage et les marchés jusqu’au 31 août. Mais aucune pénalité n’est prévue pour les infractions, le maire expliquant que « L'idée est de ne pas contrevenir à l'attractivité de la station tout en garantissant la sécurité de tous ». Logique lorsqu’on sait que la "capitale européenne du camping" voit sa population multipliée par 15 en été.

Regardez cette publication sur Instagram

Face au constat de relâchement des citoyens dans le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale, ces derniers jours, la ville de Saint-Brieuc redouble de prévention en prenant un arrêté rendant le port du masque obligatoire sur l’espace public. Si par effet de regroupement, la distanciation n’est plus respectée, alors le port du masque devientobligatoire pour les personnes de plus de 11 ans. Cette obligation est identifiée dans un périmètre défini où la fréquentation touristique est plus dense. Ce périmètre est : Du Nord au Sud: de la rue de la Fontaine Saint-Brieuc au Bd Hoche, De l’Ouest à l’Est: de la rue Tristan Corbière à la rue de Racine. Cet arrêté est applicable à compter du lundi 20 juillet jusqu’à nouvel ordre Sur des sites très fréquentés : En dehors de ce périmètre défini, le port du masque est obligatoire également sur les aires de jeux des parcs et jardins municipaux, sur les quais du port du Légué et lors de toute manifestation à caractère culturel, festif ou sportif organisée sur l’espace public et regroupant plus de 10 personnes. Des exceptions : Cette obligation du port du masque sur l’espace public ne s’applique pas: - aux personnes présentant un handicap - aux personnes pratiquant une activité sportive - aux personnes utilisant un moyen de locomotion quel qu’il soit, à l’exception des usagers des transports publics Cet arrêté municipal vient compléter l’arrêté préfectoral obligeant le port du masque sur les 3 marchés de Saint-Brieuc, à compter du lundi 20 juillet 2020. #COVID #Covid_19 #portdumasque #SaintBrieuc #saintbrieucmaville

Une publication partagée par Ville de Saint-Brieuc (@villedesaintbrieuc) le

Au contraire, à Saint-Brieuc, le port du masque est obligatoire depuis lundi, mais dans certaines conditions. En effet, la restriction ne s’applique qu’en cas de regroupement de personnes. De plus, l’arrêté municipal ne prévoit aucune amende et concerne un périmètre prédéfini.

En Bretagne, également, à Concarneau, le port du masque est obligatoire de 10 heures à 22 heures. Mais l’obligation s’applique à des lieux précis tels que les rues de la ville-close, le Petit Château, le Carré des Larrons…

Alors, même si cette obligation est nécessaire dans certaines villes, elle reste nuancée et soumise à différents paramètres. 

Fin des articles