Rentrée : Pierre Hurmic annonce les grandes nouveautés pour Bordeaux

  • Juliette A
  • News
  • Publié le 10 Septembre 2020 à 13h04

Sa conférence de presse était attendue de pied ferme. Le nouveau Maire de Bordeaux a présenté ce matin, lors d'une conférence de presse, les principales mesures qui entreront en vigueur dans les prochains mois.

Ce jeudi 10 septembre à 10h, le nouveau Maire écologiste de Bordeaux s'est exprimé au sujet des principaux dossiers traités depuis son arrivés à la tête de la Mairie. Il a présenté le calendrier de ses premières mesures en détaillant 5 axes clés : mobilité, emploi, logement,urbanisme et sécurité. Végétalisation de la ville, évolution de la place du vélo, création d'une cellule d'aide aux TPE ou encore régulation du prix des loyers... Voici le détail des nouvelles mesures annoncées.

À Bordeaux, le vélo passe la seconde

Premier sujet abordé, celui du vélo avec la création de 30 kilomètres de pistes cyclables (cours du Médoc, de la Somme, rue de Bègles, Gambetta), 12 tronçons supplémentaires, 500 places de vélos nouvelles et 20 box ajoutées pour répondre de manière opérationnelle aux besoin des cyclistes. Le Maire rappelle qu'au cours de ces dernières semaines, le trafic a évolué de 200%. De nouveaux aménagements sont en cours de réflexion et seront prêts dès la fin de l'année.

Green Touch

Autre projet phare du mandat ? La végétalisation de la ville. "Je ne veux plus d'une vision comptable des arbres" précise t-il. Un inventaire des espaces eligibles à la végétalisation est actuellement en cours et permettra de recenser tous les lieux en manque de verdure. En pratique, de nouveaux arbres seront plantés sur la place Pey-Berland d'ici cet hiver. Également sur la place Saint-Projet et Tourny. Et une charte des droits de l'arbre est en cours de finalisation. 

Concernant l'emploi et l'économie, une cellule d'aide aux entreprises de moins de 10 salariés sera effective au mois d'octobre et permettra d'aider les compagnies les plus fragilisées par la crise sanitaire. Pour ce qui est de l'emploi, Bordeaux se porte candidate à l'expérimentation "zéro chômage de longue durée" et portera une attention particulière aux secteurs associatifs par le biais du programme national "1 jeune, 1 solution". 

La fin de la flambée de l'immobilier ? 

Et si le marché de l'immobilier revenait un peu à la normale ? C'est en tout cas ce que laisse présager les promesses. "Je serai un Maire régulateur" affirme le nouveau Maire avec conviction en condamnant la sacralisation du marché bordelais. Sera donc renforcée la cadence des logements sociaux. Aussi, Bordeaux sera la première ville de France à inaugurer le bail réel solidaire permettant de lutter contre la spéculation, précisement dans certains quartiers victimes de leur succès. L'encadrement des loyers (réclamé à plusieurs reprises mais non-obtenu faute de majorité) sera testé avant le 24 novembre pour une invitation au début du mois d'avril

La sécurité en ligne de mire 

Enfin, le point sur lequel le Maire était le plus attendu. Celui de la sécurité qui, selon lui, est une priorité. Il rappelle d'abord qu'une politique efficace en termes de sécurité est une politique équilibrée en rappelant l'importance de l'accompagnement social. Concrètement, plus de policiers municipaux non-armés seront mobilisés (et l'équipe renforcée) sur le terrain, la création d'une brigade canine/VTT/équestre dans les 6 prochains mois ou d'ici la fin de l'année et la demande d'une compagnie de CRS à demeure (70 agents) au Ministère de l'Intérieur. "La police municipale ne peut pas continuer à palier les carences de la police nationale" conclut-il à ce sujet. Mais pas question, pour autant, de convoquer un conseil municipal sur le thème de la sécurité.

Fin des articles