Pain au chocolat ou chocolatine ? Fin du duel, les Français ont tranché !

© Shutterstock

Inutile de faire un dessin. A Bordeaux, quand un mec demande un "pain au chocolat" à la boulangère, il est rapidement identifié comme un étranger. Cette particularité linguistique régionale est loin d’être isolée. Depuis des siècles et des siècles, c'est un débat éternel... qui semble avoir été tranché. Un sondage réalisé par l'Ifop révèle que 84% des Français préfèrent parler de "pain au chocolat". Le résultat est sans appel...

Fin du game pour notre chocolatine chérie ... Les plus tenaces pourront perpétuer la tradition, mais les psychorigides de la langue française s'en tiendront à la règle. Celle d'adopter le terme de "pain au chocolat". 

Alors qu'une bataille ancestrale clivait le Nord et le Sud-Ouest de la France depuis la nuit des temps, on pensait enfin remporter ce combat avec fierté et bravoure. Jusqu'à ce que la Fédération des entreprises de la boulangerie communique une étude réalisée par l'Ifop qui certifie que seulement 16% des Français utiliseraient le terme de "chocolatine". Les 84% restants font partie de la team PAC. 

Les Néo-Aquitains sont des vrais ! 

Bon, relativisons, il semblerait qu'en Nouvelle-Aquitaine, rares soient les traîtres. Et pour cause : 63% des habitants de la région utilisent la choco pour désigner la pâtisserie. Quant aux 17 restants ... Les mots nous manquent. 

Pleure, pleure ami(e) Bordelais(e), ne retiens pas tes larmes, laisse aller ton chagrin ... 

*Etude de l’Ifop réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 1er mars 2019, auprès d’un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Fin des articles