Keolis lance son Uber régional avec des trajets au prix fixe de 5€

© Keolis

Ce mercredi 7 novembre, la société Keolis a lancé son nouveau service de transport partagé à la demande. Le principe : des trajets au prix fixe de 5€ disponibles via appli dans 3 communes de la région :  Mérignac, Le Haillan et Pessac. 

A l’heure où le prix de l’essence est en hausse croissante, une alternative à la voiture individuelle ne serait pas de mise … Ne vous inquiétez pas, on en a sous le capot !

C’est une première en France. Le projet est actuellement en cours d’expérimentation en Australie et aux Etats-Unis. En France, c’est dans la belle-endormie que la filiale de la SNCF, Keolis, a choisi d’essayer son nouveau service de transport partagé KE’OP pendant une durée totale de 18 mois.

Seul petit hic : le service est uniquement accessibles dans les 3 communes de Mérignac, Le Haillan et Pessac.

Les trajets couvrent une aire de 50 km2. Ce qui permet de desservir l’Aéroport de Bordeaux, le campus universitaire et les hôpitaux.

Le Uber de banlieue, moins cher et plus rapide

Peu importe la distance et le trajet effectué, les trajets moyenneront un coût fixe de 5€. Pour le réserver, il faudra faire sa demande en temps réel via l’application dédiée. Comme sur l’appli Uber, un système de géolocalisation a été mis en place. En quelques clics le tour est joué. On entre son lieu de départ, son lieu d’arrivée et un chauffeur arrive dans un délai de 15 minutes.

Contrairement à Uber, le service n’est pas disponible 24h/24 et 7j/7. Les trajets se commandent du lundi au samedi de 6 heures à 21 heures.

Pour l’instant, 15 chauffeurs ont été recrutés et une flotte de 7 véhicules monospace de 8 places passagers constituée pour déployer KE’OP sur Bordeaux et sa Métropole.