Un incendie d'origine criminelle de 1000 m2 ravage le quartier des Aubiers

@albertdemonts Twitter

Les flammes se sont déclarées hier soir aux alentours de 21h dans le camp de Cracovie, un squat de migrants situé dans le quartier des Aubiers. L'incendie de 1000 m2 serait d'origine criminelle et parti d'une rixe qui se serait déroulée à l’extérieur du campement. Aucun blessé n'est à déplorer. 

Ce lundi soir, aux alentours de 19h30, une quinzaine de caravanes et des carcasses de voitures ont été brûlées au nord de Bordeaux, face à l'arrêt de tram Cracovie. Une trentaine de pompiers (et trois lances à eau) étaient mobilisés sur place jusqu'à 2h du matin. 250 personnes vivaient sur les lieux. Toutes les personnes présentes ont été évacuées, prises en charge par les secours et accueillies dans le gymnase Colette-Besson à proximité

Vincent Maurin adjoint au maire de Bordeaux s'est rendu sur place et a confié à nos confrères France Bleu Gironde : "Le feu d'origine criminelle aurait été déclenché à la suite d'un règlement de comptes qui aurait démarré au niveau du tramway". Une enquête a ainsi été ouverte par le parquet de Bordeaux pour "dégradation criminelle". 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Aubiers (@les_aubiers)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Aubiers (@les_aubiers)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Aubiers (@les_aubiers)

Fin des articles