Haywards Heath, la première ville européenne à devenir végane ?

undefined 6 septembre 2022 undefined 18h36

Lucy Bigard

Aujourd’hui, on sait que notre consommation de viande est problématique. Les scientifiques s’accordent à dire que l’élevage intensif contribue au changement climatique et porte la responsabilité de nombreuses émissions de gaz à effets de serre. Face à cela, le Conseil municipal de la petite ville anglaise de Haywards Heath a ratifié, le 21 juillet dernier, le "Traité végétalien". Celui-ci incite les résidents à cesser de consommer des produits d’origine animale. Il s'agit d'un traité international ayant pour but d’encourager les dirigeants du monde entier à modifier progressivement le régime alimentaire de leur société pour, à terme, être "débarrassés" des produits d’origine animale.


Que dit ce traité international ?

Composé de 38 recommandations, le traité donne des conseils précis pour changer de mode d'alimentation. Parmi ceux-ci : ne pas construire de nouvelles fermes d’élevage ou d’abattoirs, encourager à la transition vers un régime alimentaire végan dans les écoles, hôpitaux et maisons de retraite mais aussi aider financièrement les agriculteurs à faire basculer leur activité. Si 17 autres villes dans le monde ont déjà signé ce traité international créé en 2012, Haywards Heath est la première en Europe.