Un continent ressurgit 155 millions d’années après avoir disparu !

undefined 2 novembre 2023 undefined 15h45

Lucie Guerra

Retrouver un vieux billet froissé au fond d'une poche de manteau, ça arrive... Mais retrouver un continent perdu depuis plusieurs millions d’années ? C’est pourtant la découverte étonnante qu’ont fait les scientifiques cette année. Il s’appelle Argoland et il aurait appartenu à l’Australie, il y a 155 millions d’années de cela. Selon une étude publiée dans la revue Science Direct par les scientifiques de l’université de Utrecht le 19 octobre dernier, il se présenterait aujourd'hui sous la forme de vestiges dispersés entre l’Asie du Sud-Est, le Myanmar et l’Indonésie.


Un continent mystérieusement disparu

Il y a 155 millions d’années, un morceau de terre de 5000 km de long s’est détaché de la côte ouest australienne, laissant derrière lui un énorme vide à l’eau profonde connu sous le nom de plaine abyssale d’Argo. Depuis, plus un signe de ce "continent" disparu.

C’est en repérant cette plaine, véritable indicateur qu’une masse terrestre était un jour présente, que les géologues ont pu se pencher davantage sur l’histoire d’Argoland. Les récentes études menées par Eldert Advokaat et Douwe van Hinsbergen ont notamment permis de montrer qu’au-delà d’un simple détachement, ce sont les forces tectoniques qui ont fait dériver Argoland loin de sa position de départ.


Une découverte majeure

Si Argoland pouvait autrefois être considéré comme un continent à part entière, il n’est pas comparable aux continents que l'on connait tels que l’Europe, l’Amérique ou l’Asie. Au fil de leurs découvertes, les géologues ont notamment pu établir qu’Argoland est un ensemble de fragments désormais éparpillés, qualifiés d’« Argopelago ».

Pourquoi cette découverte est-elle majeure ? Parce que par son histoire, elle permet d’approfondir la compréhension de multiples facteurs géologiques et environnementaux : l’impact des mouvements tectoniques sur le climat, le déplacement des continents, ou encore l’influence sur les écosystèmes