Ours Café : restaurant, yoga et surf à côté de Fernand-Lafargue

Petit dernier du quartier Saint-Paul, et non des moindres ? Ours Café, une adresse atypique qui réussit le pari audacieux mais ô combien concluant de mêler cantine de midi, surf et yoga. Sport, bien-être et gourmandise y sont les maîtres-mots. Lové à quelques pas de la place Fernand-Lafargue depuis le 28 septembre, le spot qui surfe sur la vague healthy a tout pour nous faire tomber à la renverse. 

À peine ouvert, le dernier né de la rue Sainte Colombe ne tardera pas à se placer au sommet de la vague. Pas étonnant pour un coffee-Shop et concept store qui porte le nom d'un célèbre spot australien et mêle surf, yoga et bien manger fait maison de faire un tabac.

Dans cet espace pluridisciplinaire, on déjeune entre deux rendez-vous, on s'attable plus longuement autour d'un café de spécialité de chez Piha, on profite d'un atelier méditation pour décompresser, on s'improvise une petite session de yoga, on apprendra bientôt à shaper sa planche de surf (ou on en achète une), on fait le plein de plantes pour refleurir son cocon avec la présence de Amours de Fleurs ou on s'étale sur un canap' face à un film de surf. 

Un esprit cabane de plage Australienne

Le tout, dans un décor chaleureux de bois brut, où règnent les tons clairs tandis qu'une fresque végétale dessinée par MASH (une illustratrice du Pays-Basque) apporte le pep's et la vitamine dont on avait besoin. Et pour insuffler au spot le charme d'une cahute de plage californienne, les tenanciers n'ont pas lésiné sur la déco. Banquettes en rotin, expositions de photos de surf, paniers en osiers, tableaux et cadres de circonstances, planches accrochées au mur ou encore panneaux lumineux "surf -> this way" donnent le ton.

Pour la petite histoire ...

À l'origine de l'adresse ? Basile, Jean-Charles et Fabien âgés respectivement de 28, 37 et 43 ans. Leur force ? Un parcours différent et des cursus complémentaires. Basile a notamment fait ses armes chez Pierre Gagnaire à Londres. Ce qui explique la carte du midi simple, mais ô combien travailléeDans ce bel écrin cocooning de pierre blonde de 260m² (rien que ça) et 65 places assises, on déjeune des produits frais et des plats faits-maison.

Une carte homemade et locale 

Le matin entre 9h et 15h, on a le choix entre tartine toastée gourmande ou oeufs (au plat, poché, brouillés, en ommelette) accompagnés de persillade, pesto de chou kale et champignons frais. Le midi, on dévore soit le risotto de la maison, un croque pain de campagne toasté et ses pommes de terre grenailles, un burger au bœuf confit dans le sel puis le sucre, des bowls veggies ou une salade de saison. 

À l'heure du goûter, on papote cookies moelleux, ou granola en bouche et on y brunche (pour 23€) le dimanche à base de thé ou café à volonté, jus pressé, brioche perdue, fromage frais de brebis, ecrasé de pommes de terre crémées aux herbes, madeleines de légumes, oeuf poché au plat ou brouillés entre autres.

Un mini-brunch chaque jour

À noter qu'une formule mini-brunch existe tous les jours jusqu'à 12h (15h le samedi) avec verre de jus frais, café ou thé, socca avec poêlée de champignons et fromage frais de brebis et un banoffee. Tout ça, oui et bien plus encore. Si la carte était exclusivement végétarienne, les tenanciers ont décidé d'ajouter quelques exceptions à la règle. Toujours en restant conformes à leur démarche éco-responsable.

Si le concept de chez Ours Café a tout de suite suscité l'intérêt, l'adresse ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. De nombreux projets sont à venir. Des ateliers pilates, méditations et yoga (chaque dimanche matin) et des projections de films sont déjà régulièrement organisés. A terme, un atelier de fabrication de planches de surf devrait être lancé. Ils promettent d'aller haut.

OURS Café
18 Rue Sainte Colombe, Bordeaux
Lundi au vendredi de 8h45 à 18h30
Le samedi de 10h à 18h30
Le dimanche 10h à 16h (uniquement le brunch à 13€ par enfant et 23€ par adulte)
Ouvert le soir seulement sur évènement
Plus d'infos ici
Instagram 

Fin des articles