Le Bistro du Vieux Marché : une cantine d'exception secrète à prix tout doux

  • Juliette A
  • Food & Drink
  • Publié le 16 Juillet 2020 à 14h33

Petite adresse lovée dans une rue pavée qui borde le parking Victor-Hugo, le Bistro du Vieux Marché est un véritable coup de cœur. Celui qui fait la part-belle aux produits frais et locaux offre plus qu'une expérience culinaire mais un véritable moment de vie. Petite par la taille, mais grande par sa créativité, cette cantine de quartier familiale vaut le détour.

Ici, tout est histoire de famille. Et cette symbiose se ressent dès qu'on passe les portes du 6, place de la Ferme Richemont. Yoann et Audrey, deux frères et sœurs originaires du Sud-Ouest se taquinent sous les yeux malicieux de Manu un ami de la famille qui suit leurs expériences depuis des années. Les trois ont sillonné le monde (de Paris, à Biarritz en passant par les Etats-Unis), avant de revenir à leur terre natale Bordeaux, où ils ont notamment conquis les bordelais avec leur adresse chaleureuse "Chez Thérèse". En hommage à leur grand-mère, personnage coquin et gourmand que l'on s'imagine avec nostalgie sans jamais l'avoir aperçu.

Comme chez Mamie Thérèse, mais en plus gourmet 

Mais cette fois-ci, l'adresse postée face à la bibliothèque ambulante emblématique du quartier ouvre une nouvelle page. L'idée est de proposer le même état d'esprit que chez l'aînée à St-Mich', mais avec une cuisine plus soignée. On troque le bœuf bourguignon qui baigne dans la sauce et les parties de Scrabble pour une cuisine locale (toujours) et bistronomique d'exception. Les plats sont gourmets et les assiettes raffinées. Derrière les fourneaux, Tony, jeune chef qui a officié dans de grandes maisons et en tant que chef privé à St-Barth est sans cesse en quête de perfection. Riche par son talent et son humilité, le jeune homme de 28 ans compose et sert les assiettes comme un prodige. Terme qu'il n'aime utiliser par bienséance et modestie.

Un dressage 3 étoiles

Pas question pour les clients de s'enclaver dans de mauvaises habitudes. Alors pour éviter cela, la carte réduite est toujours à l'ardoise et selon les arrivages. Chaque jour, un plat en chasse un autre. Burger d'été, bistrot bowl veggie, côte de boeuf de 1kg à partager, croustillant de chèvre ou la burrata tartufata. Les produits d'exception viennent sublimer des suggestions bistronomiques classiques.

Denrée rare en restauration de centre-ville, TOUT (absolument tout) est fait maison. Jusqu'aux oignons crispy qui parsèment la salade ou le ketchup un brin epicé qui relève les frites. Et si certains souhaitaient s'offrir une expérience culinaire encore plus haut de gamme, l'adresse propose un menu découverte (surprise ou non) semi-gastronomique au tarif de 39€. Attention les places, contrairement au prix du menu, sont chères ! 

30 places en terrasses à l'abri du brouahah 

Quand l'équipe en salle s'affaire à déposer les plats sur la table, sourire masqué, la surprise est totale. Association de couleurs, multiplication des saveurs, travail des matières ... Tout n'est qu'audace. Mais avec simplicité, toujours ! Car c'est le maître-mot de la maison.

Coup de coeur évident pour la terrasse intimiste, à quelques encablures du cours Victor-Hugo, de plantes et décoration végétale vêtues. L'intérieur du bistrot lui, est fait de mobilier chiné (récupéré en partie lors d'une vente aux enchères du Gabriel). Le sol, tout de terrazza carrelé fait son effet et le mur vert bouteille associé au laiton doré brille par son élégance. Et puisque rien n'est fait à moitié, le plafond n'est qu'ensemble de plantes suspendues luxuriantes. C'est décidé, dans ce bistrot de quartier, on prendrait volontiers racine ... 

Ce soir, vendredi 17 juillet, l'établissement fêtera sa première bougie. Et mettra le feu sur place pour l'occasion ...

Bistro du Vieux Marché
6 Place de la Ferme Richemont, 33000 Bordeaux
05 57 30 90 67
Ouvert du lundi au dimanche de 12h à 15h et de 19h à 23h

Site internet
Page Facebook

Fin des articles