Les œuvres de street art immanquables à Bordeaux

Sylvanvanlife - Instagram

En réalité, les oeuvres urbaines se cachent partout, mais elles ne prennent leur sens, seulement lorsque l'on y prête attention. Bien sûr, ce top des plus belles oeuvres de street-art à Bordeaux est subjectif et dépend de la sensibilité de chacun. Mais voici 8 réalisations devant lesquelles il est interdit de passer sans admirer.

L'espace Darwin

Endroit de l'expression urbaine par excellence. Darwin est évidemment le premier lieu auquel on pense. Tous bordelais a déjà passé un samedi après-midi à errer dans les hangars de Darwin, en admirant les œuvres, plus splendides les unes que les autres, qui ornaient les murs. Différents univers et différents artistes font tout le charme de ce lieu inspirant.

L'artiste skou1995 peint régulièrement sur les murs de Darwin, avec un style engagé et bien à lui. On peut retrouver plusieurs de ses oeuvres dans le centre-ville de Bordeaux et notamment aux Chartrons, en ouvrant bien l'oeil.

Voir cette publication sur Instagram

“ Forbidden Love ” . . Photo by @c.ecile87 ? #skou #bordeauxmaville #streetart

Une publication partagée par äłe (@skou1995) le

Les détournements de Banksy

Comment aborder le street-art sans parler du maitre de la question : Banksy ? Le street-artiste très connu pour ses œuvres décorant les murs du monde entier mais toujours dans l'anonymat, serait possiblement passé à Bordeaux déposer deux oeuvres de soutien aux gilets jaunes. La première détournant son rat anarchiste place de la bourse et la seconde détournant la très célèbre petite fille au ballon, visible court de l'Albret.

© Iban Carpentier


La géante petite fille

Cette petite fille qui porte le monde dans ses mains est tout simplement splendide. Visible sur un mur du CHU Pellegrin, l'oeuvre est non moins impressionnante que significative.

Alber en couleur

Si vous pensez vous être déjà retourné sur une oeuvre similaire à Bordeaux, c'est tout à fait possible. Le graffeur Alberoner est bordelais, et il peint régulièrement les murs de la capitale girondine pour y rajouter un peu de couleur. 

Le mur de Bacalan

Ce mur visible à Bacalan vit en fonction des humeurs des artistes qui contribuent à son renouvellement. Et c'est aussi cela l'art de rue, une superposition continue d'oeuvres, plus belles les unes que les autres.


La fresque Métro Paradise

Sur plus de 700m² dans le quartier de Saint-Nicolas, une grande fresque s'étend. Deux artistes girondins Nerone et Epis ont réalisé cette œuvre qui était une commande de la ville de Bordeaux dans le cadre de l'action Paysage Bordeaux en 2017.


L'intrigant Mimil

Ce personnage visible dans les rues de notre ville entre la gare et la Victoire est l'oeuvre de David Selor. L'artiste fait passer ses idées à travers 10 représentations. Humour et messages implicites, chacun est libre d'interpréter les peintures, qui veulent dénoncer certains comportements humains.

Voir cette publication sur Instagram

#streetartbordeaux #bordeauxstreetart #selorstreetart #streetartselor

Une publication partagée par David Selor (@selor_street_art) le


Le joyeux poussin

Philippe Poulet met en contexte son petit personnage pour faire passer des messages optimistes partout. On le retrouve souvent dans les rues bordelaises, nous rappelant qu'il est important de toujours garder une âme d'enfants, et il rajoute de la couleur dans notre ville.

Le Mur du Souffle

Dernière en date qui ait marqué les esprits ? L'oeuvre de Jean Rooble réalisée au début de l'année pour l'association le Mur du Souffle. Grand de 5x8 mètres, le nouveau portrait de Lisa, plus grande de 3 ans, dans un style art-déco, rend hommage à l’immense Mucha. Une manière pour l'artiste de soutenir et aider la recherche contre la mucoviscidose en achetant de l’art. Chapô l'artiste ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jean Rooble (@jeanrooble)

Tout n'est pas dans cet article, loin de là. Mais ouvrez l'oeil quand vous vous baladez dans Bordeaux et vous tomberez sur des pépites artistiques à coup sûr. Et n'hésitez pas à nous en faire part pour que cet article soit renouvellé.

Fin des articles