Mat Bastard de retour sur scène !

© Visual

L’ancien leader de Skip the Use, Mat Bastard, fait son grand retour sur scène avec un album solo LOOV sorti à l’été dernier. Alors que son titre More than Friends cartonne, il sera présent sur la scène du Krakatoa pour mettre le feu samedi 17 Février prochain, et des places sont à gagner ! Nous l'avons rencontré pour l'occasion.

Assis dans un gros canapé de cuir rouge, devant la scène du Krakatoa, Mat Bastard semble à l’aise et parle comme s’il s’adressait à de vieux potes. Pour la petite histoire, ce sont ses amis qui l'ont surnommé Mat Bastard. Plus jeune, le "bâtard" s’amusait à publier leurs photos de soirées alcoolisées sur My Space. Depuis la fin du groupe fin 2016, le chanteur a revêtu sa casquette de producteur et a réalisé, écrit et composé pour différents artistes. Il a même prêté sa voix à un personnage du dessin animé Zombillénium. Mais très vite, l'envie de remonter sur scène, de partager ses idées et ses engagements à travers la musique le démange. 

Pour l'artiste, la musique révèle le vrai visage de la société. Car le rock, c’est - historiquement - une prise de position, des débats mais aussi une contre-culture et une identité propre. Pour Mat Bastard, aujourd'hui, la musique urbaine n’a plus de genre." Jul, personne ne sait ce qu’il chante vraiment : est-ce du rap, du hip-hop ? Pourtant ça marche ".

Un artiste authentique et engagé

Les réseaux sociaux ? Pour lui, " Twitter, Instagram, Facebook, c’est une culture de l’éphémère, on se cache derrière un avatar. Au lieu de tous nous rapprocher, on s’éloigne les uns des autres. On se désolidarise et se déconnecte de la société, alors que quand elles sont portées par l'art, la musique et la culture, les personnes se rapprochent. Pendant un concert, elles vont se tenir bras dessus, bras dessous alors qu'elles se connaissent pas." Sur Instagram, Mat Bastard poste des photos de sa femme et lui, ils sont heureux et amoureux, il n'a pas peur de le montrer. La popularité ? Mat Bastard s'en fiche. Ce qui lui importe, c'est de rester authentique. " Ils sont tous prêt à oublier qui ils sont pour renvoyer une image qui va plaire au plus grand nombre. Je connais des individus formidables qui se cachent derrière des principes. Il ne faut pas avoir peur d'être soi."

Mais les réseaux sociaux, justement, l'artiste en a besoin pour, comme il dit, "peser dans le monde de la musique". "C'est plus compliqué si tu n'as pas l'appui des réseaux sociaux. C'est pour ça que je m'en sers aussi ". Artiste engagé, il milite avec sa musique pour différentes causes, comme la liberté d'expression ou encore le droit des femmes

Ce nouvel album, plus personnel permet à l'artiste de montrer un nouveau visage au public, celui d'un homme engagé et concerné par l'humanité et la société d'aujourd'hui. Mais que les fans de la première heure se rassurent, les influences punk/rock de Mat sont présentes sur cet opus grâce à la collaboration de ses vieux copains Mike et Oliv. Chères groupies girondines, rendez-vous au Krakatoa le 17 février à 19h pour retrouver le grand Mat Bastard!
En plus, le Bonbon te fait gagner tes places !

2X2 Places pour le concert de Mat Bastard au Krakatoa

J'accepte de recevoir la newsletter du Bonbon Bordeaux