Au couvent, la gourmandise n'est pas un péché !

© Au couvent

Dans une ruelle des Chartrons, une nouvelle communauté est née. Celle des fidèles de péchés mignons, résidant Au Couvent, le joli restaurant. 

Marine, la Mère supérieure a seulement 25 ans. Originaire de Narbonne et diplômée de l'école hôtelière de Lausanne,  elle a choisi Bordeaux pour prononcer ses voeux : ouvrir son propre restaurant. Où ça? Dans un ancien passage menant au Couvent. Restent les murs en pierre apparente, témoins des prières et comérages des soeurs déambulantes...

Comme à la maison

Sa mère d'origine espagnole l'a habituée depuis son enfance à de grandes tablées où les plats tournaient. Partager différents mets pour tout goûter ou presque, c'est un peu le concept que Marine a instauré avec "ses péchés du Couvent". Des petits plaisirs à déguster ensemble du carpaccio d'artichaut à la truffe jusqu'au houmous de poivron et son pain pita en passant par le gozleme d'effiloché de canard, le tartare de boeuf, le cabillaud farceur, les pancakes aux épinards. ...En dessert, le moelleux au chocolat à la farine de châtaigne ou les pets de nonne se font rarement prier.

Et pour avoir encore plus de choses à raconter à la confession, on peut accompagner tout ça de délicieux cocktails comme l'Abbé Nédiction, le Père Spicace ou encore le Père Cutant. À moins qu'on opte pour les softs de la Sainte Nitouche avant de finir l'acte de contrition avec le Père Fusion....

Il n'y a pas d'heure pour prier

Si les "péchés du Couvent" ne sont servis que le soir, la maison accueille les bonnes âmes affamées pour le déjeuner avec une formule qui ravirait Sainte Ursule. On trouve par exemple en entrée des poivrons vinaigrette de cébette et champignons ou un velouté de courgette monté à l'huile d'olive. Pour le plat, deux poke bowls sont proposées chaque jour à l'instar du saumon mariné ou du poulet croustillant aux cacahuètes... Et en dessert, le chocolat de la Bonne Soeur ou le chef d'oeuvre de sa cousine bretonne, la Crêpe Suzette. Le menu change tous les jours, avec deux choix à chaque fois. 19 euros la formule, 15 euros entrée-plat ou plat-dessert et 13 euros le plat...

Dimanche, c'est le jour du Seigneur mais c'est Brunch aussi. Celui là promet d'être coquin avec ses gaufres, ses pancakes, ses oeufs brouillés ou benedict, son açai bowl ou encore son smoothie au lait végétal... Boissons chaudes à volonté. Avec 29 euros pour la quête.

Le premier office, ouvert à tous, dévots comme païens sera célébré dimanche prochain.

Au Couvent
23, rue du Couvent- Bordeaux
Site web
Facebook
Réserver au 07 83 16 84 87


Fin des articles