Et si on adoptait une poule pour recycler nos déchets alimentaires ?

Pour diminuer le gaspillage alimentaire, une association a eu une drôle d’idée : faire appel à des animaux. Mais attention, pas n’importe lesquels : l’élite des débarrasseurs d’ordures, les Ghostbusters des déchets, j’ai nommé… les poules ! Une initiative qui a la côte (cot)…


Tu ne le savais peut-être pas mais figure-toi que les poules peuvent consommer jusqu’à 150 kg de déchets organiques par an. Pour réduire les déchets en restant écolo, l’association Ecocotte offre une formule de location de poulailler urbain. Un concept original et écologique que l’on retrouve déjà dans plusieurs écoles, maisons de retraite et cours d’immeuble.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par M a r i n e (@0paline) le

Véritable aspirateur à déchets, la poule a de fiers services à rendre à la communauté. Avec une dizaine de poules, on peut recycler une tonne et demie de déchets alimentaires. Elle mange presque tout, et surtout ce que l’on ne mange pas : épluchures, légumes, restes de plats cuisinés et même coquilles d’huîtres ! Attention tout de même, certains aliments sont déconseillés : poireaux, céleri, pommes de terre crues et agrumes…

Fin des articles