6 signes qui montrent qu'on tombe amoureux

L'automne s'installe doucement, l'effervescence de l'été a plié bagage pour laisser place aux soirées canap' la semaine, qui vous permettent de vous pelotonner dans un plaid en attendant le week-end, où vous vous compresserez en terrasse chauffée avec vos potes. Comme la proximité rapproche et que le chagrin du flirt (inachevé) de l'été s'est envolé, on vous aide à savoir si oui ou non, vous êtes finalement tombé sous le charme de votre target du moment. 


L'anxiété et l'euphorie

Vous êtes stressés en ce moment, mais en même temps, vous avez l'impression que vous pouvez tout faire, et vous vous sentez euphorique ? C'est normal. Des études ont prouvé que les personnes amoureuses sont susceptibles de ressentir les mêmes émotions que les gens qui ont pris de la cocaïne, les deux libérant de la dopamine, l'hormone qui vous rend heureux. Si vous ressentez une accélération de votre rythme cardiaque, voire des poussées d'adrénaline, ne vous demandez plus pourquoi. 

D'autre part, lorsqu'on est amoureux, le cerveau relâche du cortisol, autrement dit l'hormone du stress.

@ La vie d'Adèle


La maladresse

C'est fou ça, lorsque vous êtes avec cette personne, vous faites tout tomber, vous bredouillez, et vous avez l'impression de dire n'importe quoi... Il y a de l'amour dans l'air. Alain Héril, sexothérapeute, impute la faute à notre inconscient : « Toutes ces maladresses sont une façon indirecte d’indiquer à l’autre que nous sommes troublés par lui, qu’il nous fait perdre tous nos moyens. C’est un signe fort que nous lui envoyons, bien qu’en apparence il semble contreproductif. » En clair, votre corps vous trahit.

@ Sur la route de Madison


La résistance

« Ce n'est pas du tout mon genre », « C'est pas le moment », « on est trop différents »... Mais pourtant, vous pensez tout le temps à lui/elle. Dites donc, vous ne seriez pas un peu dans le déni vous ?

@ Gatsby le Magnifique


La projection

On se fait des films, on se voit faire le tour du monde ensemble, adopter un chaton et bitcher ensemble sur les voisins assis sur un rocking-chair à l'heure des vieux jours... Et si vous lui présentiez vos potes d'abord ? Ce serait déjà un bon début. 

@ Eternal Sunshine of the Spotless Mind


L'embellissement

Vous partagez vos souvenirs communs et ô combien de coïncidences ! Vous avez déjà été dans les mêmes soirées sans vous croiser, vous aimez tous les deux les pâtes carbo et vous trouvez que finalement, le whisky n'a pas si mauvais goût que ça ? Ne cherchez pas plus loin, votre cerveau et votre corps installent lentement une dépendance l'un à l'autre et atténuent vos différences...

@ Casablanca


L'omniprésence 

Vos potes en ont ras-le-bol de vous, mais vous ne pouvez pas vous en empêcher : vous le/la voyez partout, vous pensez tout le temps à lui/elle, et surtout... vous en parlez tout le temps. L'explication scientifique ? Votre cerveau libère des phényléthylamines (des neurotransmetteurs), autrement dit un engouement incroyable pour l'élu(e)... Invitez cette personne à sortir et laissez donc vos amis tranquilles, ils vous remercieront ! 

@ Roméo + Juliette