Hallelujah ! Une borne anti-moustique va être testée à côté de Toulouse

Si vous êtes un être humain un minimum censé vous avez forcément déjà souhaité la fin définitive, irréversible des moustiques. Tout le monde déteste ces petits enfoirés dont le seul but dans leurs ridicules et très courtes vies est de nous empêcher de dormir et de nous faire nous gratter par la suite, après une nuit qui aura duré tout au plus quatre heures...


Et bien rejouissons-nous, la ville de Colomiers va mettre en place une borne qui sera testée pour venir à bout du moustique tigre (sans doute le boss final des moustiques).

Ce dernier, à qui on a d'ailleurs donné un nom beaucoup trop classe pour ce qu'il est réellement, est en train de faire son retour dans le coin et devant l'ampleur de ce qui nous attend, les communes de l'agglomération toulousaine comptent bien lancer une contre-attaque.

La première étape aura lieu jeudi et verra Blagnac, Tournefeuille et donc Colomiers organiser une réunion publique sur les bonnes pratiques à adopter pour les habitants. Mais le meilleur est à venir...

C'est ce même jour que Colomiers va lancer une expérience qui pourrait bien changer nos nuits estivales futures. En effet, durant un mois (dans un premier temps) une borne anti-moustique va être installée.

Son fonctionnement est assez simple :

Celle-ci diffuse des molécules de CO2 de façon saccadée pour reproduire la respiration humaine ainsi qu'un leurre olfactif. Le moustique croit donc qu'il va piquer un humain (quel idiot...) mais se retrouve en réalité aspiré par une cheminée puis stocké dans un filet. Le rayon d'action de la borne allant de 30 à 60 mètres.

Bien évidemment on n'en est qu'aux débuts et c'est dans un mois qu'un premier bilan sera effectué. En cas de succès, l'expérimentation pourrait devenir la norme.

A titre d'exemple, la ville de Sambuc, en Camargue, avait testé le procédé en 2016, capturant ainsi 300.000 moustiques et évitant par là même la ponte d'un milliard d'oeufs...