Quelle surface peut-on acheter à Toulouse en gagnant le SMIC ?

Martina Pellecchia

Vous souhaitez devenir propriétaire et avoir votre propre appartement sans quitter votre ville préférée mais vous ne gagnez "que" le SMIC ? Et bien préparez votre pendaison de crémaillère, c'est tout à fait faisable (même s'il ne s'agira évidemment pas d'un palace).

Depuis le 1er octobre 2021, le Smic a augmenté de 2,2 % après une hausse de 1 % en janvier 2021. Depuis 2019, le salaire minimum a augmenté de 4,5 % au total, passant de 10,03 € brut de l’heure à 10,48 €, soit une hausse de 54 € net par mois. Une hausse à relativiser car elle est proportionnelle à l'inflationet à l'explosion des prix de l'immobilier. 

Mais il y a tout de même un tout petit motif de satisfaction : les taux de crédit ont fortement baissé, passant de 1,7 % en moyenne sur 25 ans à 1,25 %, soit un recul de 45 points de base. Malgré cela, le pouvoir d’achat immobilier a diminué de 8% à Toulouse par rapport à l'an dernier.

Comme Toulouse est une ville où l'immobilier a tendance à flamber, la taille moyenne des logements disponibles avec 1 258 euros nets par mois n'a pas vraiment augmenté ces dernières années. S'il était possible d'investir dans un 36 m² en 2018, on peut désormais acheter un logement de 30 m² à Toulouse, soit autant que dans des villes comme Strasbourg et Lille. 


Les surfaces par villes pour les bénéficiaires du SMIC en 2021 :

  • Paris : 10 m²
  • Lyon : 20m²
  • Bordeaux : 23 m²
  • Rennes : 27 
  • Strasbourg : 30 
  • Toulouse : 30 m²
  • Lille : 30,5 m²
  • Grenoble : 40 
  • Le Havre : 53 
  • Nîmes : 53 
  • Le Mans : 69 
  • Saint-Étienne : : 90 

Fin des articles