La limitation de vitesse va être fixée à 30 km/h à Toulouse

Rostislavv

À l’instar d’autres grandes métropoles comme Paris, Lyon et Montpellier, la ville de Toulouse va elle aussi limiter la majorité de ses rues à 30 km/h. L’objectif : apaiser la circulation en général et mieux partager l'espace public.

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs mois et c’est désormais officiel : la vitesse maximale à Toulouse va progressivemment être abaissée à 30 km/h dans 80% des rues de la ville. Une décision prise afin d’apaiser la circulation en général et de mieux partager l'espace public tout en réduisant drastiquement les accidents graves.

« C'est un engagement de la campagne électorale de l'année dernière, souligne le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc sur France Bleu. Nous souhaitons développer les transports en commun. Nous souhaitons développer la place du vélo, la place du piéton, mais il faut que ces modes de déplacement puissent circuler de manière plus sécurisée. Je pense que lorsque vous baissez la vitesse automobile, vous donnez plus d'assurance, plus de possibilités, plus de sécurité à la fois aux piétons et aux vélos. Je prétends aussi que ça favorise l'automobiliste civique. On a aujourd'hui grosso modo, 50% de la voirie toulousaine qui est à 50 km/h. »

Pour rendre cette limitation possible, la ville de Toulouse a prévu de nombreux changements. « Parfois, il y a des aménagements à faire en plus (…) et puis il y aura la surveillance. En réalité, l'enjeu que nous avons, nous toutes les municipalités qui allons vers ce 30 km/h, c’est de faire respecter. Il ne suffit pas de proclamer la réglementation, il faut la faire respecter. C'est un véritable challenge. »

Fin des articles