Un bar karaoké box avec salons privatifs et cocktails débarque à Toulouse

Venu tout droit d'Asie et du Japon en particulier, le concept de karaoké box arrive enfin à Toulouse et c'est tes voisins qui risquent d'être contents.


On la connait l'histoire. T'es chez toi ou chez des potes, les verres s'enchaînent, les playlists sont d'une qualité de plus en plus discutable et tout le monde commence à "parler" de plus en plus fort avant de se trouver des talents de chanteur, fort relatifs évidemment.

Et quelques minutes après c'est la fin, généralement rendue obligatoire par des voisins qui ne savent pas apprécier les bonnes choses et qui te jurent que si tu continues à chanter du Céline Dion avec tes quinze invités et des notes à peu près toutes fausses c'est les flics qui sonneront les prochains.

Donc là t'as le choix. Soit t'arrêtes la soirée soit tu pars en club ou dans un bar mais dans tous les cas tu vas devoir arrêter de chanter des classiques Disney ou une énième version de Sous le Vent...

Mais toutes ces considérations vont appartenir au passé à partir du mois de février 2020 (si tout va bien). 

Le Karioka, établissement qui va ouvrir ses portes dans quelques semaines proposera donc des salons privatifs pour toi et toute ta bande et au sein desquels tu vas pouvoir t'égosiller autant que tu le souhaites. 

Au programme bar à cocktails, nourriture à déguster sur place et karaoké box donc. Le truc cool c'est aussi que tu pourras consommer nourriture et boissons tout en chantant. Car chaque salon privatif (sept puis neuf à terme, de différentes tailles et décorés chacun dans leur style) sera équipé de deux tablettes. L'une permettra de choisir une chanson parmi les 33 000 disponibles (dans tous les genres, de toutes les époques) et l'autre de commander tout ce dont tu as besoin pour contenter ton estomac et ton foie.

Dans ton karaoké box tu pourras profiter de séances de 2h et les prix varieront en fonction du nombre de personnes, de l'heure et du jour de la séance.

Pour le moment le Karioka est encore en phase de financement participatif mais ce dernier avance très bien et il reste une toute petite partie du budget à compléter afin de permettre au lieu de faire des stocks de bouffe à base de produits locaux et artisanaux.

Le Karioka ouvrira normalement ses portes au mois de février prochain et se situera au 58 rue Riquet.

Fin des articles