Un street-artist affiche 50 « masques de connard » jetés dans la rue

  • Sarah Leris
  • News
  • Publié le 18 Novembre 2020 à 12h26

Pour sensibiliser à l’écologie, le street-artist Toolate a affiché dans les rues de Paris 50 masques jetés dans la rue.


450 ans. C’est le temps qu’il faut à un masque à usage unique pour se désagréger dans l’environnement, puisque composé de micro-particules de plastique. Et pourtant nombreux sont les masques qui jonchent les trottoirs, pouvant non seulement propager le virus mais aussi polluer l’environnement et les océans.

Toolate, street-artist niçois, a eu l’idée d’encadrer dans la rue les masques jetés. En résulte sa nouvelle expo, Voici l’œuvre d’un connard, dans laquelle 50 cadres sont dispersés aux quatre coins de la capitale. De l’avenue d’Iéna à la rue du Temple en passant par le centre Pompidou, les œuvres sont installées au mur, et près de chacune, un cartel remercie ironiquement les contributeurs : « Voici l’œuvre d’un connard. Masque chirurgical jeté au sol. Dimension 16 cm x 7 cm. Artiste : inconnu ». Chaque cadre est signé et numéroté au dos.

L’artiste anonyme espère sensibiliser suffisamment les citoyens pour déclencher une réelle prise de conscience… Et que les rues puissent rester propres. Les masques, eux, resteront exposés jusqu’au 1er décembre dans les rues de Paris. « Sur mon compte Instagram, j’ai annoncé des dates qui correspondent à celle du confinement, cela reste ironique dans la démarche », explique-t-il au HuffPost.

Fin des articles