Pourquoi passer la Saint-Valentin avec son chien, c'est encore mieux

L’année dernière, un collègue vous montrait par A+B pourquoi avoir un chat, c’est bien mieux qu’un·e Valentin·e. Cette année, son avis arrêté sur la fameuse Saint-Valentin n’a pas changé – ni son aversion pour le genre humain. Ça tombe bien, parce que les miens non plus. Par contre, il y a un souci : ce ne sont pas les chats, mais bien les chiens, nos meilleurs amis.


Honte que de dire que les chats sont de meilleurs compagnons que les chiens. Pourquoi ? Parce que les chiens, eux, vous aiment. Les chats, ces vils connards conspirateurs et trop souvent antipathiques, n’en font qu’à leur tête ; comme le dit si bien l’article de l’année dernière, ils s’en foutent. De tout, de toi, des caresses, des photos que tu prends d’eux, de ton sommeil, de ton confort, de ta place sur le canapé, de ton ordinateur ou du nouveau pull tout propre que tu t’es acheté. Un chat ne craint pas la punition ni le mépris, seulement l’eau et la faim. Il se sert de toi pour subsister alors qu’on parle quand même de prédateur… Il chasse autant la proie que toi le ou la gonze – avec tout autant de succès, évidemment, sinon tu ne serais pas seul en train de lire ce pauvre article. De toute façon, comme les chats, le couple c’est surfait. Les chiens sont bien mieux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Golden Retrievers (@goldenretrievershub) le

Ne nous méprenons pas : j’aime les chats – pour les couples, repassez plus tard. Mais je préfère les chiens, pour toutes ces raisons. Quoi qu’il arrive, ils savent se satisfaire du strict minimum. Rarement capricieux, toujours joyeux, il n’y a pas de meilleur compagnon de Saint-Valentin que le royal canin. Vous pourrez même satisfaire votre semblant de romantisme lorsque celui-ci criera au désespoir après avoir consommé un peu trop de « Top des 10 restaurants pour passer une Saint-Valentin en amoureux à deux dans le love, la joie, la bonne humeur et les fleurs ». Votre chien sera bien heureux d’avoir un petit dîner aux chandelles, une tranche de steak et d’amour et un plaid bien chaud pour regarder Love Actually (paye ton cliché). Car si le chat s’en fout de vos efforts pour le flatter, le chien, lui, est content. Personne ne vous aimera jamais comme lui, compris ? Personne.


Si tu arrives en retard à ton appart' pour le dîner en tête-à-tête, il est content. (Si tu arrives à l’heure aussi.)

Si tu lui fais un cadeau qui n’est pas exactement à sa convenance, il est content.

Si tu lui offres des fleurs, il les déglingue et il est content.

Si tu lui offres des chocolats, t’es un peu con parce que le chocolat tue les chiens. Mais il est content.

Si tu ne veux pas coucher avec lui parce que t’as la flemme, il est content.

Si tu lui gratouilles le ventre et lui dis qu’il a pris un peu de poids, il te fait pas la gueule pendant deux jours, il est content.

Si tu lui proposes de ne rien faire de spécial cette année pour la Saint-Valentin et de juste rester à la maison, il est content.

Si tu crames la pitance, il est content, parce que tu vas probablement lui donner au lieu de tout jeter.

Si t’invites ton.ta meilleur·e pote le 14 au soir, il est content. Ça fait plus de caresses.

Si tu lui dis que de toute façon tu l’as jamais aimé et que t’as couché avec sa sœur, il est content.

Si tu l’attaches avec une laisse, il est content.

Si tu lui jettes tes chaussettes sales au visage, t’es un peu bizarre, mais il est content.


Je m’arrête là. Inutile d’aller plus loin quand il est prouvé par A+B que vous devriez vite abandonner l’idée d’avoir un chat (ou abandonner votre chat), un mec ou une meuf, et vite prendre un chien. C’est la promesse d’un amour inconditionnel, infini et incomparable, chaque jour de votre vie, sans exception, sans dispute, sans coup de p*te, sans mauvaise haleine du matin (lui, c’est tout le temps, on s’habitue), sans infidélité. Avec ton chien, fuck la Saint-Valentin.

Je dédie cet article à Bouba, ma chienne, disparue l’année dernière, à qui je n’aurai jamais pu dire au revoir.

Fin des articles