Le masque sera finalement obligatoire dans les lieux publics clos dès la semaine prochaine

Si aujourd’hui, le masque est obligatoire uniquement dans les transports en commun et dans les magasins qui l’imposent, la donne changera -non pas au 1er août comme annoncé par Emmanuel Macron le 14 juillet- mais bien dès la semaine prochaine. Explications.

Interviewé ce mardi 14 juillet, Emmanuel Macron a déclaré vouloir « prévenir » et « préparer » l’émergence d’une deuxième vague du Covid-19 en imposant le port du masque dans tous les lieux publics clos dès le 1er août. Une échéance qui sera finalement avancée à la semaine prochaine. « J’ai entendu et compris que [l’échéance du 1er août] apparaissait tardive », affirme le premier ministre Jean Castex ce jeudi 16 juillet face au Sénat.
              

Les mairies, les postes et les salles de cinéma concernées

Le décret rendant obligatoire le port du masque dans les lieux clos recevant au public entrera « en vigueur la semaine prochaine », alors que la date du premier août était jusqu’ici évoquée. Concernant la définition du "lieu clos", "Il va y avoir « un travail assez rapide de définition de la part du gouvernement » pour déterminer « de quels lieux publics on parle, comment l'obligation s'applique », a exprimé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur BFMTV. Si on s'en réfère au site de l'Administration française, qui liste les établissements recevant du public (ERP) comme « des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises », « peu importe que l'accès soit payant ou gratuit, libre, restreint ou sur invitation », tous les lieux facilement accessibles au public sont concernés.  

Fin des articles