[LA QUESTION CON] Pourquoi la Palme d’or est une palme ?

Que serait Cannes sans sa Palme d’or ? Les Gérard de la télévision sans leur parpaing ? Au moins ça ! Symbole désormais incontournable de la Croisette, la palme n’a pourtant pas toujours existé. Retour sur l’Histoire d’un des joyaux les plus convoités du cinéma.


Le fameux trophée remis au meilleur film n’a été décerné pour la première fois qu’en 1955 à Marty, réalisé par Delbert Mann. Avant, entre 1946 et 1954, le Jury décernait un "Grand prix du Festival International du Film". Les lauréats de ce Grand Prix recevaient en récompense un diplôme ainsi qu’une œuvre d’un artiste contemporain.

En 1954, sous l’impulsion de Robert Favre Le Bret, alors Délégué Général, le Conseil d'administration du Festival demande à plusieurs joailliers d’imaginer une palme. Cette dernière devait faire référence aux armoiries de la ville de Cannes. Son blason est en effet composé d’une feuille de palmier et de deux fleurs de lys. A l’instar du lion à Venise et de l’ours à Berlin, Cannes aura sa palme ! C’est le dessin de Lucienne Lazon, créatrice de bijoux qui est retenu. Le trophée est donc créé mais retourne vite à l’ombre des palmiers, car de 1964 à 1974, le festival revient à sa première formule, décernant à nouveau des "Grands Prix", laissant de côté la palme. Il faut attendre 1975 pour que la palme s’impose comme un symbole indissociable du Festival de Cannes, autant que le doigt d’honneur de Quentin Tarantino en 1994 pour Pulp Fiction.

Comme certains qui foulent le tapis rouge, la palme a subi de nombreux remodelages au fil des ans. Et c’est Caroline Scheufele, présidente de Chopard, qui est à l’origine du dernier lifting en 1997. La maison suisse de joaillerie est d’ailleurs partenaire depuis 1998 et fournit chaque année gracieusement le précieux sésame. La palme en or 24 carats est coulée à la main dans un moule en cire, et fixée sur un coussin de cristal taillé et unique. Elle est délicatement nichée dans un écrin de maroquin bleu. Sa valeur est tout de même estimée à 20 000 euros.

Et cette année, à l’occasion du 70e Festival de Cannes, le Palme d’or sera incrustée de 167 diamants. « Tels des poussières d'étoiles sur le feuillage et la tige », précise le fournisseur officiel du festival. Certains astronomes affirment que nos corps sont constitués à 97% de substances provenant de corps célestes, soit de poussières d'étoiles. On a donc tous en nous une petite Palme d’or qui brille. CQFD.