Aux États-Unis, le Texas est prêt à interdire la sodomie

Dans une interview accordée à la télévision américaine, le procureur général du Texas s’est dit favorable au rétablissement d’une loi interdisant la sodomie. Une législation texane visant exclusivement à bannir les relations homosexuelles. 

Alors que la Cour suprême a révoqué le 24 juin dernier le droit à l’avortement, d’autres acquis sont menacés depuis, notamment par le parti Républicain, le plus conservateur des Etats-Unis. Au Texas, le procureur général Ken Paxton, en a donné un premier exemple en soutenant l’idée de réintroduire une ancienne loi interdisant la sodomie dans cet Etat du sud du pays.

Une loi abolie en 2003 

Cette loi dépénalisée depuis 2003, doit obtenir le feu vert de la Cour suprême pour être rétablie. Alors que l’Union européenne tente de faire évoluer les lois en faveur de la communauté LGBTQIA+, les Etats-Unis sont en train de faire un véritable bon en arrière, préférant réduire les droits des femmes et de toute une communauté mais favoriser le port des armes dans la société. 

Le procureur général du Texas Ken Paxton, a indiqué dans une interview pour News Nation, être totalement d’accord pour rendre cette pratique sexuelle punie par la loi, dans le but d’interdire les relations homosexuelles « Mon travail consiste à défendre les lois de l’Etat, et je continuerai à le faire » a déclaré l’ex-sénateur. Reste à savoir jusqu’où ira le Texas et si d’autres Etats suivront cette interdiction. En tout cas, notre american dream s’est envolé (très) loin.

Fin des articles