Mais comment diable digérer sa soirée raclette ?

Quiconque ayant déjà participé à ce moment de bonheur et de convivialité sait comme il est difficile de le digérer. La raclette aka le plat préféré des français est également l'un des combos les plus lourds à assimiler pour notre organisme. Voilà donc un petit guide pour survivre à ses soirées gustatives totalement jouissives.

 
Bon on va pas se le cacher, pour bien digérer la raclette, notre intestin est là pour nous aider et c'est la raison pour laquelle il est encore possible de nous lever de notre chaise en fin de soirée, descendre tranquilement les escaliers et choper un VTC (non, pas le métro, faut pas exagérer !). Le truc, c'est que malgré tous les efforts fournis par notre corps, notre sommeil en sera affecté et l'on risque bien, le lendemain, de le subir physiquement durant une bonne partie de la journée. Un état qui rappelle parfois la bonne vieille gueule de bois.

On évite de mélanger l'alcool et le fromage

Lorsque l'on consomme du fromage le transit ralentit. Or, selon une petite étude menée par une équipe suisse il y a quelques années, l'alcool (ici, du vin blanc et des digestifs) amplifierait ce phénomène de ralentissement de vidange gastrique dont la durée normale est de 2-3h. Le corps passerait donc la nuit à essayer de digérer tout ce qu'on a mangé – un effort considérable. Pour moins picoler on s'exerce à alterner les verres de vin avec de l'eau (en général ça ne marche qu'avec le premier).

On ajoute des fibres 

On le sait, les légumes sont bons pour la santé, mais ils vont également vous aider à passer cette douloureuse étape de digestion. Car non seulement ils favorisent le transit intestinal, mais en plus ils accélèrent le sentiment de satiété, on aura donc moins tendance à se resservir si on ajoute quelques fibres à la recette. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marine (@healthy.lalou) le

On peut, par exemple, remplacer les pommes de terre par des carottes ou banir la charcuterie en se lançant dans une recette 100% vegan. Pour cette dernière, vous pouvez opter pour du fauxmage (à trouver dans tous les magasins bio), des brocolis, des champignons, des pommes de terre, des poivrons rouges ou encore des aubergines.

On choisit sa charcuterie 

Pour les puristes qui ne pourraient pas s'en passer, préférez de la charcuterie maigre comme la viande de grison, la bresaola ou le jambon blanc.  

On fait gaffe à son petit déj'

Soignez votre ptit dej' du lendemain en vous préparant un bol de fruits frais saupoudré de flocons d'avoine sans sucre ajouté, à arroser d'un petit thé détox. Le green smoothie est également un bon allié pour se détoxifier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Borsalino Miami (@borsalinomiami) le

Étude en cours

L'Institut national de la recherche agronomique lancera, dès mars 2020, un programme de recherche scientifique autour de la digestion et des interactions entre le pain, le vin et le fromage (gras-sel-éthanol), un régime alimentaire bien présent dans la tradition culinaire française. L'idée ? Comprendre comment notre métabolisme réussit à digérer le combo ultra lourd du fromage coulant sur des pommes de terres accompagné de charcuterie et le tout arrosé d'alcool. Hâte d'en connaître les résultats ! 

En attendant, ce ne sont pas les deux raclettes que l'on fait par an qui vont nous achever...

Fin des articles