Ce bar propose une réduc' pour celles qui ont leurs règles

Le féminisme va-t-il trop loin ? C'est en tout cas ce qu'on ne peut s'empêcher de penser après la création d'un "Bloody Hour" par un bar à Tel Aviv. L'idée ? Accorder une réduction à toutes les clientes qui ont leurs règles. 


Les bars ne savent-ils plus quoi inventer pour faire le buzz ? Le Anna Loulou bar à Tel Aviv, en Israël, a en tout cas opté pour l'option féministe en inventant le "Bloody Hour" (en référence à l'happy hour). « Vous connaissez ce sentiment, lorsque vous saignez pendant 25% du mois ? C’est la raison pour laquelle vous méritez une réduction de 25% », annonce la page Facebook de l'établissement. 

règlesCapture d'écran Facebook 

Deux femmes, Moran Barir et Dana Etgar, sont à l'origine de cette initiative dont la première a eu lieu le samedi 28 octobre. « L'idée, c'est d'accorder une réduction et de l'attention à quelqu'un. C'est de dire "on te reconnaît, on a conscience de la situation particulière que tu vis actuellement, et on veut te faire une faveur" », a expliqué Moran Barir dans le journal israélien Haaretz

L'idée lui serait venue lorsque dans ce même bar, elle avait commandé du vin et que le barman ne se souvenait pas de si elle voulait du rouge ou du blanc. « Je lui ai simplement répondu "Voici comment vous vous en souviendrez : J'ai mes règles, donc apportez moi du rouge". »

L'idée in fine est de susciter le débat sur la question des règles avec les hommes, un sujet qui en embarrasse beaucoup.