50€ pour nos vélos : comment en bénéficier ?

A l'heure du déconfinement progressif, le vélo apparait comme une solution de déplacement sage pour bon nombre de villes, tant par l'aspect écologique que sanitaire en évitant bouchons et promiscuité dans les transports en commun.

De nombreuses villes ont mis en place des pistes cyclables éphémères, donnant ainsi la priorité aux piétons et aux vélos qui peuvent circuler à double sens sur les chaussées. 

Pour nous encourager à reprendre nos deux roues, le gouvernement a annoncé une aide de 50 euros pour faire réparer ce vélo qu'on avait lâchement abandonné dans la cave cet hiver ! "L’État souhaite donner un coup de pouce à tous les propriétaires de vélo pour les encourager à utiliser leur vélo comme mode de déplacement, notamment en cette période de déconfinement. En effet, le vélo permet de respecter les mesures sanitaires de distanciation tout en étant respectueux de l’environnement."

Comment en bénéficier ?

Alors non, chaque cycliste (ou futur cycliste) ne va pas recevoir un chèque de 50 euros dans sa boîte aux lettres. Pour bénéficier de ce coup de pouce vélo, il vous suffit de vous rendre chez un réparateur référencé et la prime de 50 euros hors taxe sera directement appliquée sur votre facture. Autrement dit, si vous en avez pour 50 euros HT ou moins, vous ne paierez rien, sinon vous paierez la différence.

Voici la marche à suivre : contacter par téléphone ou par mail le réparateur référencé de votre choix pour prendre rendez-vous. Allez chez le réparateur choisi avec votre vélo et un justificatif d’identité. Préciser au moment de votre inscription votre Nom, Prénom, Date, lieu de naissance, code postal et numéro de téléphone portable. Vous munir de votre téléphone portable car un code SMS vous sera envoyé pour valider votre inscription. Ces démarches ont été mises en place car on ne peut bénéficier qu'une seule fois du coup de pouce vélo.

Fin des articles