15 galères qu’on a tous vécues avec nos masques

Buée sur les lunettes, mauvaise haleine, éternuement... bien qu'indispensable pour lutter contre le coronavirus, les masques amènent avec eux leur petit lot de désagréments quotidiens. En voici un florilège, symptomatique des galères qu'on a tous vécues jusqu'à maintenant. Même si on le sait, le pire reste à venir. #CANICULE. 


1. La buée sur les lunettes après avoir fait un effort (ou même tout le temps en fait)

2. L'odeur après avoir mangé du camembert/chocolat/ail ou tout autre aliment qui donne la mauvaise haleine... ou après avoir oublié de se brosser les dents 

3. Éternuer dans son masque et sentir les petites gouttelettes qui collent

4. La personne a beau nous regarder dans les yeux, on n’arrive pas à savoir si c'est à nous qu'elle parle

5. Si c'est bien à nous qu'elle parle, il faut bien se concentrer pour comprendre, voire entendre, ce qu'elle dit

6. Les gens ne te reconnaissent pas et tu ne reconnais pas les gens du coup tu regardes tout le monde d’un air suspicieux...

7. ... et encore moins quand tu portes des lunettes de soleil… incognito ! Ce qui peut être aussi un avantage si tu ne veux pas qu’on te reconnaisse... 

8. Les "Bonjour mademoiselle" pour les garçons aux cheveux longs et les "Bonjour monsieur" pour les filles aux cheveux courts… comme quoi le bas du visage fait beaucoup

9. Le masque qui tombe ou qui remonte sans arrêt 

10. Le rouge à lèvres qui tache le masque… et qui du coup tâche aussi autour des lèvres 

11. On ne s'entend pas quand on parle (nous-mêmes)

12. Quand ça s'emmêle dans les écouteurs 

13. On ne peut pas montrer notre sourire donc on regarde juste chelou les gens 

14. La transpi... surtout quand on a une moustache (vivement l'été) 

15. Se tromper de masque et finir pas rouler des pelles à... sa sœur 


Et vous, quelles sont les pires galères vécues avec vos masques ? Envoyez vos histoires à rachel@lebonbon.fr

Fin des articles