Une étude prouve qu'il vaut mieux dormir plutôt que faire du sport

Il existe deux catégories de personnes le matin : ceux qui aiment dormir, et ceux qui sont debout à l’aube pour s’activer. Si l’on a tendance à regarder avec admiration ceux qui se lèvent tôt pour courir à la salle ou faire un footing, de nouvelles recherches montrent que ceux qui restent sous la couette ont probablement fait le bon choix. Toutes proportions gardées…


Alerte ! Plus besoin de culpabiliser à l’idée de troquer une séance d’abdos contre une séance de dodo. Selon les experts, dormir plus longtemps serait plus bénéfique, en termes de santé, qu'une séance de sport. Bien que le sport ait plein d’avantages, sacrifier son sommeil pour en faire plus ne fera que nuire à vos efforts pour être en bonne santé.

« Dormir moins de 7-8 heures par nuit est lié à une masse graisseuse plus élevée », explique le Dr. Guy Meadows à Cosmopolitan. Les recherches sur le sujet montrent que « les personnes dormant environ 6 heures par nuit ont 27% plus de chances d’être en surpoids ». Ce pourcentage augmente au fur et à mesure que le temps de sommeil diminue. De plus, un manque de sommeil est lié à une prise de graisse abdominale, plus difficile à perdre.

Une grande partie de cette prise de poids est due aux hormones qui régulent l’appétit. Après une mauvaise nuit, les niveaux de ghréline (hormone digestive qui stimule l’appétit) augmentent tandis que ceux de leptine (hormone de la satiété) baissent, on a donc plus faim et on se sent moins rassasié. D’où le besoin de manger plus. D’où l’envie de s’enfiler deux burgers de suite certains déjeuner quand la nuit fut courte.

Quel lien avec le sport, me direz-vous ? Quand on fait du sport, notre corps a désespérément besoin de se réparer. « Durant le sommeil, les tissus musculaires se réparent et les cellules se régénèrent. Du coup, le manque de sommeil est un ennemi pour construire une masse musculaire brûle-graisse », explique la nutritionniste Lily Soutter.

Alors, avis à ceux qui se lèvent tôt exprès pour aller à la salle... réfléchissez à deux fois avant de mettre votre réveil ! 

Fin des articles

Paramètres des cookies