Un revenu de base à 1200€ expérimenté en Allemagne

  • Sarah Leris
  • Good News
  • Publié le 2 Juin 2021 à 11h42

Vous avez dit revenu universel ? À notre plus grand malheur, la France est encore loin de l’envisager, mais ce n’est pas le cas partout : en Allemagne, 122 personnes tirées au sort vont recevoir 1200€ par mois pendant 3 ans, sans condition.

Imagine un peu recevoir 1200€ tous les mois, comme ça, sans rien faire et sans condition. C’est la belle promesse du revenu universel et l’expérience que vont vivre 122 Allemands pendant trois ans. Partir en vacances, financer un projet pro, se faire plaisir… Ce revenu de base va leur offrir une multitude de possibilités et ils seront libres de le dépenser comme ils le veulent. Le but ? Étudier ses effets sur le comportement et la manière de dépenser.

Les gouvernements encore frileux

L’initiative vient d’une boite privée, Mein Grundeinkommen, et non du gouvernement allemand. Le revenu versé est financé par des contributeurs et mécènes et espère prouver les bienfaits du revenu universel. Les participants, tirés au sort, ont entre 21 et 40 ans, ont déjà un emploi, et n’ont pas été sélectionnés sur des critères particuliers de pauvreté.

« C’est dans cette tranche d’âge que se prennent les grandes décisions de la vie. Nous voulons savoir si et comment un revenu de base inconditionnel affecte ces décisions. Est-ce que cela conduit ces personnes à moins d’épuisement professionnel, prennent-elles peut-être des décisions plus courageuses dans leur vie professionnelle ? », explique Michael Bohmeyer, l’un des initiateurs du projet, à l’AFP.

Le revenu de base pourrait non seulement être une solution contre la crise, mais également permettre de ne plus considérer le travail salarié comme une finalité en soi, être un filet de sécurité pour les personnes dans le besoin, et offrir la possibilité de choisir un projet de vie qui dépasse les raisons financières. Si l’expérience en Allemagne est concluante, elle représenterait une première base sur laquelle se fonder pour penser un revenu universel à plus grande échelle. En attendant on vous laisse, on déménage.

Fin des articles