Matthias & Maxime, la bromance selon Xavier Dolan

Ah putain il m'a encore eu le con ! Après la séance, j'étais tout fébrile, chamboulé, je voulais voir ma copine, m'enfouir dans son cou et pleurer un peu, comme ça, sans savoir pourquoi, pour rien. Encore un film de Xavier Dolan qui m'avait transformé en petite chose fragile…


... alors qu'en vrai j'suis un bonhomme merde ! C'est cette histoire là aussi, celle d'une amitié si forte qu'elle se rapproche dangereusement de l'amour. Matthias et Maxime font partie d'une bande de potes, un "gang" qui se connaît et se charie depuis l'enfance. Suite à une énième plaisanterie qui prend la forme d'un pari perdu, les deux amis vont devoir s'embrassser devant une caméra, et dès lors, leurs rapports vont sensiblement s'altérer, et leurs quotidiens s'en trouver bouleversés.

Matthias & Maxime film critique Dolan

Rien de surprenant donc, quand on connaît un peu le travail du surdoué réalisateur québécois. Ses thèmes préférés sont en effet bien présents : l'amitié, la frontière ténue qu'elle partage parfois avec l'amour, la question du genre et de la sexualité, le rapport à la mère... Voilà, c'est du Dolan quoi. Alors comment se fait-il que ça marche à chaque fois ? Pourquoi j'ai envie de chialer en regardant ce film, alors que j'en connais par avance le contenu ? 

Matthias & Maxime film critique Dolan

La réponse est contenue dans le talent avec lequel le jeune cinéaste met en scène ses personnages (dont l'un joué, là aussi avec un savoir-faire déconcertant, par lui-même). Doté semble-t-il d'un don naturel pour la fabrication et l'agencement d'images aussi belles qu'évocatrices, Xavier Dolan fait partie de ces artistes pour qui la forme est (peut-être) plus importante que le fond. Son cinéma, superbe et flamboyant, est peuplé d'images métaphoriques, de références culturelles et de belles gueules, qui couplées à une musique toujours impeccable, pénètrent petit à petit notre carapace de chair pour prendre possession de notre petit cœur. Résultat, comme d'hab', c'est super beau, et on a envie de chialer. 

Matthias & Maxime film critique Dolan


Loin de révolutionner son style ou de changer ses thèmes, Dolan fait ici ce qu'il fait de mieux, et offre un film sensible, à fleur de peau, comme les personnages qu'il représente, incarnés par des comédiens dont l'authenticité nous touche instantanément. Ça a l'air simple comme ça, mais ça marche à chaque fois. 

Fin des articles