Le Bionic Bar à Strasbourg

Le 29 mars à la Krutenau c'est l'ouverture du premier bionic bar de Strasbourg.

Depuis les années 50, on connait de mieux en mieux les robots notamment de par leur utilisation dans le domaine industriel. Le monde des arts s'est aussi emparé d'eux. Beaucoup d’artistes se sont intéressés à cette thématique Homme/Robot, on peut notammant citer l'artiste Australien Sterlac qui travaille autour du corps et de la robotique (il a une oreille électronique dans le bras, et ouais). En 2014 la Cité des sciences présentait une exposition dans laquelle des robots font partie des oeuvres mais aussi des œuvres créées par des robots. On les trouve aussi au théâtre, par exemple dans le spectacle Sans Objet d'Aurélien Bory où un robot évolue sur scène avec un danseur (déjà présenté au TJP à Strasbourg). De plus en plus de robots humanoïdes voient aussi le jour ces dernières décennies. Un lien de plus en plus étroit se créé entre l'homme et la machine.

Aujourd'hui il n'est pas question d'industrie ou d'art mais de bar et de cocktails.

Ce vendredi 29 mars c'est l'ouverture du premier Bionic Bar à Strasbourg. Ici tu n'as pas de contact avec des serveurs, ta commande est passée via une application ou via les tablettes mises à disposition et un robot réalise ton cocktail sous tes yeux. Walter, de son petit nom, te prépare n'importe quel cocktail : soit un déjà existant, soit un personnalisé où tu choisis les ingrédients (attention aux mélanges bizarres hein!) en imitant les gestes humains d'un bartender mais aussi en réalisant d'autres gestes impossibles pour un homme, comme par exemple des mouvements de poignets à 360°.

On a pu tester cette nouveauté mardi 26 mars. Le Bionic Bar est en fait intégré à la Salamandre qui a quelque peu changé de look pour l'occasion ! Un bar classique (avec des humains) est disponible juste à côté de notre bon Walter ! On a voulu lui commander quelque chose pour tester cette nouveauté, mais nous n'avons pas réussi à avoir notre cocktail. Walter était encore en rodage et avait quelques problèmes techniques. D'autres on eu plus de chance que nous et on bien réceptionné leurs commandes, selon leurs dires les cocktails de Walter sont réussis !

Walter ne signe pas la fin de l'humain dans les bars (c'était une inquiétude de beaucoup, manifestée notamment sur les réseaux sociaux). En effet, plusieurs personnes sont nécessaires pour assurer son bon fonctionnement et des équipes sont aussi prévues pour t'accompagner dans ta commande. De plus, Walter dispose de quelques inconvénients comparé à un être fait de chair et d'os (et d'un cerveau). Par exemple, le robot ne peut pas faire plusieurs cocktails en même temps, ce qui peut entrainer une file d'attente assez longue. Il ne peut pas forcément répondre à tous nos caprices, certes on peut se faire un cocktail sur mesure mais cela ne peut dépasser la liste des ingédrients prédéfinis. Alors que notre serveur peut quand à lui répondre plus spécifiquement à nos attentes (dans la mesure du raisonnable bien sûr), nous conseiller ou nous aiguiller sur un choix de cocktail.

Finalement, on aime bien Walter (même si on a pas réussi à avoir notre cocktail !). Le concept est nouveau et sympa. Ca donne aussi un nouveau souffle à la Salamandre, un peu d'effervescence. On sait aussi que Walter est plus un complément au bartender qu'autre chose. Reste à savoir si le robot va assurer pour les prochaines soirées et dépasser le simple attrait de la nouveauté !

Le Bionic Bar
3 rue Paul Janet
67000 Strasbourg
Ouverture le 29 mars
Lien facebook de l'évenement

Fin des articles