7 bâtiments Strasbourgeois qui ont bien changé en un siècle

Même si on peut trouver à Strasbourg d’anciens bâtiments, avec leur façade d’origine (la Maison Kammerzell, l’Opéra National du Rhin…), certains étaient complètement différents à l’époque ! En effet, vous ne le saviez peut-être pas mais la Maison Rouge était à l’opposé de son design actuel, et il y avait bien plus de cinémas qu’aujourd’hui… Voici 7 avant-après qui vous étonneront sûrement !

Le Printemps

En un siècle à peine, le Printemps a connu beaucoup de changements. Beaucoup se souviennent de ce à quoi ressemblait le magasin avant 2011, mais il faut savoir qu’avant les années 60, il s’appelait « Les Grandes Galeries »… Et avant ça, au début du XXème siècle, le Printemps était « Le Louvre », beau bâtiment avec une façade aux antipodes de celle qu’on peut voir en ce moment !


"Les Grandes Galeries" dans les années 30 (photo) et "Le Printemps" de 1960 à 2011 (photo)

"Le Louvre" vers 1910 (image) et "Le Printemps" aujourd'hui

Le Foot Locker, rue du Vieux-Marché-aux-Vins

Bon, forcément, il n’y a pas toujours eu un magasin de chaussures à cet endroit… Mais saviez-vous qu’en 1938 s’y tenait un cinéma, le « Cinéac » ? Celui-ci a été racheté en 1976 pour devenir le « Méliès », qui disposait de quatre salles ! C’est en 2000 que le cinéma fermera ses portes et sera détruit, tout juste un an plus tard…


"Le Cinéac" en 1940 (Archives de la Ville et de la CUS (Bibliothèque)) et le magasin "Foot Locker" actuel

Le cinéma "Les Méliès" en 2000 (photo de Michel Ferrero) et le magasin "Foot Locker" actuel

La Fnac

Eh oui, même si l’immeuble de la « Maison Rouge », dans lequel on peut trouver la Fnac, est en place depuis 1978, c’était avant ça un bâtiment bien différent ! L’Hôtel Maison Rouge, datant du XIXème siècle, avait accueilli quelques célébrités de l’époque, comme Winston Churchill. Malheureusement, suite à une erreur d’appréciation et ce malgré les protestations des Strasbourgeois, le bâtiment fût détruit en 1973 pour laisser place, 5 ans plus tard, à l’immeuble commercial à la façade cubiste qu’on connaît aujourd’hui.


L'hôtel "Maison Rouge" dans les années 60 (image) et le magasin "Fnac" aujourd'hui (photo Flickr)

L'hôtel "Maison Rouge" et la statue de Kleber vers 1928 (Archives de la Ville et de la CUS (Bibliothèque)) et le magasin "Fnac" et la statue de Kleber aujourd'hui

Le cinéma L’Odyssée

Construit en 1913, L’Odyssée est l’un des plus vieux cinémas de France ! Le bâtiment n’a donc pas perdu sa fonction première, même s’il s’appelait au départ « l’Union Theater », puis « ABC », géré par le groupe Gaumont. Le look de la façade a évidemment évolué avec les noms, et ce n’est qu’en 1992 que le bâtiment deviendra L’Odyssée actuel !


"L'Union Theater" en 1937 (Wikipedia) et "L'Odyssée" en 2013 (Wikipedia)

Le cinéma "ABC" dans les années 60 (photo) et "L'Odyssée" actuel

La Place des Halles

A l’emplacement actuel du centre commercial se trouvait en 1852 la première gare de Strasbourg. Elle deviendra ensuite un marché couvert aux alentours de 1880, auquel s’ajoutera juste à côté une synagogue (1897), incendiée par les nazis en 1940. C’est en 1973 que l’ancienne gare est détruite pour devenir la Place des Halles, avec le square de l’ancienne synagogue juste à côté. Strasbourg est depuis une des seules villes de France à ne pas posséder de marché couvert !


La gare de Strasbourg en 1930 (photo) et La Place des Halles aujourd'hui

La gare de Strasbourg et l'ancienne synagogue (Archives de la Ville et de la CUS (Bibliothèque)) et La Place des Halles avec à côté le square de l'ancienne synagogue aujourd'hui

Le Norma, Grand’Rue

Encore un cinéma dont certains ne connaissent pas l’existence ! Le « Caméo » a en effet fermé boutique au début des années 80… On trouve aujourd’hui à ce même emplacement un supermarché ! Malgré le rayon frais et l’absence de fauteuils, la façade et le portail n’ont pas tellement changé…


Le cinéma "Caméo" dans les années 60-70 (photo) et le supermarché Norma actuel

Le Sephora, rue des Grandes Arcades

Avant de devenir le magasin de parfums et cosmétiques qu’on connaît bien, le bâtiment du Sephora avait un aspect très, trèèès différent ! Construit en 1898 en s’inspirant des grands magasins à Paris, il était en pierre et surmonté d’un dôme : la boutique Knopf, grand magasin de confection. C’est en 1950 qu’il adoptera le style qu’on peut voir aujourd’hui.


Le magasin "Knopf" vers 1900 (image) et le Sephora et la boulangerie "Paul" aujourd'hui

Et en bonus… L’Alt Winmärik

Simplement pour vous donner un aperçu des alentours de l’arrêt Alt Winmärik en 1914 ! C’est bizarre, le tram contient bien plus de passagers aujourd’hui…


L'Alt Winmärik avant 1914 (Archives de la Ville et de la CUS (Bibliothèque)) et l'Alt Winmärik actuel

Fin des articles